Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Monument aux morts de Saint-Liguaire 14/18

De WikiNiort
Monument Saint-Liguaire, face Est. (Photo 1)
Monument Saint-Liguaire, face Ouest.(Photo 2)
Monument Commémoratif, église St Liguaire. (Photo 5)

Étude en mémoire des victimes de la 1ère guerre mondiale

À la veille de la 1ère guerre mondiale Saint-Liguaire est une commune située en bordure de la Sèvre Niortaise à l'ouest de Niort préfecture des Deux-Sèvres (1).

Elle comprend le bourg avec La Roussille, les villages de la Tiffardière, de Sevreau, de Ribray et de plusieurs fermes et maisons isolées.

C'est une commune rurale marquée par la présence de petites exploitations en polyculture et élevage et de quelques vignes familiales.

Depuis 1900 fonctionne, à La Roussille, l'usine Rousseau spécialisée dans la chamoiserie et la ganterie (2).

Au recensement de 1911 la population totale est de 1077 h dont 300 pour le bourg et La Roussille, 762 pour les villages, fermes et maisons isolées et 15 personnes à part dont 10 pour les écoles.

Les moins de 20 ans représentent 27,7% de la population .

Mais entre le recensement de 1906 et celui de 1911, la population n'a augmenté que de 30 hab.

Comme partout dans la France rurale cette faible croissance démographique a pour conséquence un vieillissement de la population.

Certes de 1906 à 1911, les moins de 20 ans sont passés de 26% à 27,7% mais les plus de 60 ans représentent 27,7% du total en 1911 contre 20,5% en 1906.

(1) La commune de Saint-Liguaire sera rattachée à Niort le 14 mars 1971. (Voir article: Fusion Niort-Saint-Liguaire)
(2) L'usine Rousseau fonctionnera de 1900 à 1981.

Description du monument aux morts

Situé dans le cimetière communal, le monument aux morts en calcaire du pays a une forme d'obélisque (photo 1).

  • On le doit au sculpteur niortais Grégoire. Ce monument aux morts a été érigé en 1910 par le comité du souvenir français.
  • Le monument ne comporte aucune statue.
  • Au sommet est sculptée une flamme symbolisant le souvenir des morts.
  • Sur la face ouest (photo 2),de haut en bas, on peut voir une croix puis la devise : « Saint-Liguaire à ses soldats » puis les noms de trois soldats morts en 1940 (Péaud H, Brémaud J, Thoré H) et enfin une sculpture (photo 3) représentant sous forme d'un faisceau les types d'unités composant l'armée française :
- fusils et mitrailleuses pour l'infanterie,
- canons pour l'artillerie,
- ancre et cordage pour la marine,
- épées, casque avec crinière et cuirasse pour la cavalerie...

A la base de l'obélisque est fixé un bronze (photo 4) en l'honneur de Pierre Breuillac, maréchal des logis, mort à Bir-Taouil (Ouadaï) en 1910 (3).

  • Sur la face sud de haut en bas de l'obélisque, sont gravés une devise patriotique : « Aux morts pour la patrie » et plusieurs noms de victimes de la Grande Guerre.
  • Sur le socle, une plaque commémorative en marbre avec la devise : « Hommage à nos morts » porte les noms des morts pour les années 1914, 1915, 1916. On peut voir aussi plusieurs noms gravés au pied de ce socle.
  • La face est de l'obélisque est abîmée et ne permet plus de lire les noms qui y sont gravés.
  • Sur le socle une petite plaque en marbre porte l'inscription : « A Vincent 1886 mort au Cambodge » (4).
  • Sur la face nord est inscrite la devise: «A nous le souvenir. A eux l'immortalité».
  • Sur le socle la plaque commémorative porte les noms des soldats décédés en 1916 (suit), 1917, 1918 puis les noms des 3 soldats tués en 1940 et le nom de Jubien G. mort en 1949, lors de la guerre d'Indochine.
(3) Pierre Breuillac est mort en Afrique dans la région de Ouadaï conquise par les forces françaises entre 1909 et 1911.
(4) En 1886, la France doit faire face à un soulèvement dans son protectorat du Cambodge.

Liste des combattants morts pour la France, année 1914

Nom et prénom Date et lieu de naissance Profession Matricule militaire, Grade Date, lieu de décès, cause Acte de décès transcrit: date et lieu
Barateau Alphonse 29/01/1886 à Saint-Liguaire Domestique agricole 1046 114ème RI 2ème classe 24/10/1914 Belgique Tué 12/5/1916 Mauzé/le Mignon
Bazin Léon 13/01/1890 à Saint-Liguaire Chamoiseur 381 32 RI Sergent major 17/11/1914 Belgique Blessures 20/03/1916 Saint-Liguaire
Benet Jules 06/10/1888 Coulon Cultivateur 1184 125ème RI 1ère classe 07/09/1914 Châteauroux Blessures ?
Brillet Ferdinand Henri 13/10/1881 Niort Marié à S-L 10/10/1909 Domestique agricole 1197 125ème RI 2ème classe 30/12/1914 en Belgique Tué 11/04/1915 Saint-Liguaire
Chaigneau Louis 16/04/1892 à Saint-Liguaire Cultivateur 376 155ème RI 2ème classe 22/08/1914 Meurthe et Moselle Tué 28/05/1920 Saint-Liguaire
Esnaud Léon Jules 23/06/1885 S-L Marié à S-L 16/02/1909 Menuisier 2115 114ème RI 2ème classe 25/11/1914 Lisieux (14) Blessures 25/11/1914 Saint-Liguaire
Léon Henri Ludovic Raphaël 30/04/1892 Soudan Domestique agricole 417 114ème RI 2ème classe 08/09/1914 Marne Tué 20/12/1918 Saint-Liguaire
Petit Henri 20/12/1885 S-L Marié à S-L 26/04/1913 Foulonnier 314ème RI 2ème classe 07/09/1914 Meurthe et Moselle Tué 16/04/1915 Saint-Liguaire
Rambault Ernest 10/08/1884 Breloux Domestique agricole 417 114ème RI 2ème classe 02/10/1914 Blessures en Captivité en Allemagne 11/11/1916 Saint-Liguaire
Saboureau Louis Alphonse (Ph) 20/09/1883 S-L Marié à S-L 11/10/1910 Sabotier 2132 114ème RI 2ème classe 05/09/1914 Marne Blessures Transmis à la famille à Saint-Liguaire

Liste des combattants morts pour la France, année 1915

Nom et prénom Date et lieu de naissance Profession Matricule militaire, Grade Date, lieu de décès, cause Acte de décès transcrit: date et lieu
Arseguel Justin 04/03/1867 St Paul de Jarrat (09) Représentant de Commerce 1887 (Foix) 78ème RI Sous-lieutenant 20/10/1915 Pas de Calais Blessures 12/12/1915 S-L

(Femme institutrice)

Joulain Charles Edmond 07/08/1887 à Saint-Liguaire Domestique agricole 538 114ème RI 2ème classe 21/02/1915 Captivité Allemagne (5) 31/08/1920 Saint-Liguaire
Meunier Théophile Ernest 14/10/1895 Lusseray (79) Domestique agricole 2055 32ème RI 2ème classe 08/12/1915 Pas de Calais Tué 08/01/1916 Saint-Liguaire
Moinet Armand Charles 24/08/1886 Saint-Liguaire Peintre 1127 314ème RI 2ème classe 16/02/1915 Meurthe et Moselle Tué 09/11/1915 Saint-Liguaire
Neau François Théophile 30/12/1876 Coulon Marié à S-L 14/10/1901 Cultivateur 950 6ème RA 2ème classe 9/10/1915 Meurthe et Moselle Tué 30/07/1920 Saint-Liguaire
Sabourin Auguste Léon 28/07/1891 Saint-Liguaire Cultivateur 667 125ème RI 2ème classe 12 ou 13/11/1915 Belgique Tué 30/07/1920 Saint-Liguaire
Texier Octave Théophile 08/09/1886 les Fosses Cultivateur 278 125ème RI 2ème classe 11/06/1915 Hôpital de Tonnerre (89) Blessures 11/06/1915 Mairie de Tonnerre
Thébault Eugène Aristide 15/05/1882 Saint-Liguaire Cultivateur 1242 114ème RI 2ème classe 07/01/1915 Hôpital Rennes Maladie 07/01/1915 Saint-Liguaire
Trouvé Marcelin Célestin 24/07/1878 St Pardoux Domestique agricole 2275 282ème RI 2ème classe 22/06/1915 Pas de Calais Tué 21/01/1916 Saint-Liguaire
(5) Joulain était prisonnier dans la région de Metz.

L'Alsace et la Lorraine sont allemandes depuis la défaite de la France contre le Prusse en 1870 et le traité de Francfort du 10 Mai 1871.

(Voir article: Guerre franco-prussienne de 1870.)

Ces provinces redeviennent françaises par le traité de Versailles du 28 juin 1919.

Liste des combattants morts pour la France, année 1916

Nom et prénom Date et lieu de naissance Profession Matricule militaire, Grade Date, lieu de décès, cause Acte de décès transcrit : date et lieu
Barateau Victor Claude 14/02/1892 à Saint-Liguaire Chamoiseur 353 125ème RI 2ème classe 28/10/1916 Somme Tué 25/02/16 Saint-Liguaire
Célérier Gilbert Delphin 04/02/1895 Niort Boulanger 1993 54ème bataillon de chasseurs Caporal 14/08/1916 Somme Tué Médaille militaire 20/10/1916 Saint-Liguaire
Géoffriault Alexandre 19/11/1891 Saint-Liguaire Cordonnier 618 10ème corps d'artillerie 2ème classe 19/06/1916 Rabat (Maroc) Noyade Acte dressé à Rabat

par le chef de service

Maillé Maurice Émile 08/02/1890 Saint-Liguaire Jardinier 388 3ème RI Coloniale Adjudant 26/02/1916 Disparu dans un naufrage (6) 06/09/1916 Cherbourg
Maret Charles 01/04/1876 Saivres Marié à S-L 14/04/1902 Jardinier 793 Infirmier 2ème classe 20/01/1916 Niort Maladie 30/07/1920 Saint-Liguaire
Petit Alexandre 19/10/1883 S-L Marié à S-L 28/06/1909 Foulonnier 2065 114ème RI 2eme Classe 07/05/1916 Meuse Disparu 30/05/1920 Saint-Liguaire
Rochais Celestin 18/06/1880 Fontenay Le Comte

Marié à S-L 20/10/1905

Cordier 206 (Fontenay) 168ème RI 2ème classe 05/06/1916 Vosges Blessures 18/08/1916 Saint-Liguaire

Liste des combattants morts pour la France, année 1917

Nom et prénom Date et lieu de naissance Profession Matricule militaire, Grade Date, lieu de décès, cause Acte de décès transcrit: date et lieu
Lézian Étienne François 08/10/1880 Valentine H-G Cultivateur 1282 (St Gaudens 31) 55è Bat. chasseurs 2è C 02/11/1917 Aisne Tué 28/01/1918 Saint-Liguaire

(Parthenay en 1910)

Yannic Jules Alain 31/03/1874 Nantes Marié à S-L 27/11/1899 Militaire 571 (Nantes) 28ème RD Adjudant 19/10/1917 Hôpital Bézier Maladie 8/03/1952 Saint-Liguaire

Liste des combattants morts pour la France, année 1918

Date et lieu de naissance Profession Matricule militaire, Grade Date, lieu de décès, cause Acte de décès transcrit: date et lieu
Arnaud Roger Armand 07/07/1896 Saint-Liguaire Cultivateur 465 134ème R artillerie 2ème classe 09/06/1918 Oise Tué 18/08/1918Saint-Liguaire
Belle Ulysse 27/10/1891 Ciré-Aunis (17) Tourneur sur métaux 582 57ème RI 2ème classe 23/09/1918 Oise Blessures 18/10/1919 Niort
Braconnier Marcel 15/02/1897 Vouillé (79) Sabotier 547 123ème RI Caporal 01/05/1918 Oise Tué 05/08/1918 Saint-Liguaire
Chollet Clément 27/08/1894 Saint-Liguaire Domestique agricole 1026 90ème RI 2ème Classe 25/08/1918 Aisne tué 10/05/1919 Saint-Liguaire
Fazilleau Jean Baptiste 11/03/1877 Le Beugnon Cultivateur 778 67ème RI 2ème classe 01/09/1918 Aisne Tué 25/07/1919 Saint-Liguaire
Gallais Philibert Victor 24/10/1878 Vouillé (79) Etudiant en 1898 273 68ème RI Sergent 09/06/1918 Aisne blessures et maladie 05/03/1922 Paris
Moreau Louis Aristide 11/11/1892 Saint-Liguaire Cultivateur 427 46ème RI 2ème classe 25/03/1918 Oise Tué 22/06/1918 Saint-Liguaire
Saboureau Edmond 03/07/1891 Saint-Liguaire Cultivateur 666 125ème RI 2ème classe 15/06/1918 Oise Blessures 05/12/1918 Saint-Liguaire
Sarraud Gabriel Maurice 19/11/1894 Épannes Cultivateur 87 8ème RI 2ème classe 23/09/1918 Salonique (Grèce) Dysenterie 07/11/1919 Saint-Liguaire

Commentaire du document

Sculpture face ouest. (Photo 3)
Mémoire de Pierre Breuillac. (Photo 4)

-Remarques concernant certains noms : On note plusieurs différences entre les plaques commémoratives du monument aux morts et les tableaux ci-dessus :

  • Le nom de Barateau Alphonse est gravé pour l'année 1915 alors qu'il est mort au combat le 24/10/1914.
  • E. Thébaud n'est pas correctement orthographié et est inscrit en 1914 et en 1915. En fait, il s'agit de la même personne: Eugène Thébault mort le 07/01/1915.
  • En 1915 est gravé le nom de L. Raphaël. Or Raphaël est le prénom et non pas le nom de Léon Henri Ludovic Raphaël (voir le recensement de 1911). De plus celui-ci est tué à la bataille de la Marne le 08/09/1914 et non en 1915.
  • En 1915 est gravé le nom de A Monnet. Il s'agit en fait de Armand Charles Moinet.
  • Enfin Théophile Meunier est gravé en 1916 alors qu'il est tué le 08/12/1915.

En fait, dans les tableaux ci-dessus nous avons tenu compte de l'année de décès contrairement à la mairie qui a pris en référence la date de la transmission de l'acte.

Il faut aussi signaler qu'il existe aussi un monument commémoratif dans l'église du village. (Photo 5)
Certainement postérieur au monument aux morts, certaines erreurs y ont été corrigées.
C'est le cas pour Thébault Eugène et pour Moinet Armand.
(6) En février 1916, Maurice Émile Maillé périt dans Le Cuirassé  : Provence II qui voguait au large de la Crète. Le navire fut touché par une torpille allemande. 912 soldats, sur les 1700, périrent en quelques minutes...

Remarques générales

Pour Saint-Liguaire, les 37 soldats victimes du conflit sont nés entre 1867 (classe 1887) et 1897 (classe 1917).

L'armée française est alors une armée de conscription.

Le service militaire est obligatoire à l'âge de 20 ans depuis la loi Berteaux du 21 mars 1905.

Sa durée est de 2 ans. Par contre elle est portée à 3 ans avec la loi Bartou du 7 août 1913.

Ainsi les conscrits de l'année 1912 (les hommes nés en 1892) ont fait 3 ans de service puis la durée de la guerre.

Enfin, du fait de la mobilisation générale du 1er août 1914 sont également rappelés les hommes nés entre 1867 et 1891 soit pour les victimes de S-L : 27 soldats.

D'autre part, sur un total de 37 morts, 18 sont nés dans la commune, 12 dans les Deux-Sèvres et 7 dans divers départements.

Enfin, 32 résident à S-L au début de la Guerre.

On note aussi parmi eux des frères: Petit Henri mort en 1914 et Petit Alexandre mort en 1916 ainsi que Saboureau Louis mort en 1914 et Saboureau Edmond mort en 1916.

Ces morts sont principalement des Paysans: 12 cultivateurs et 8 domestiques agricoles.

L'on trouve également des ouvriers de la chamoiserie Rousseau: 2 chamoiseurs et 2 foulonniers.

Nous avons aussi 8 artisans, 1 représentant de commerce, 1 militaire et 2 jardiniers.

Nous ne connaissons pas la profession de Gallais Philibert.

Cette répartition reflète bien ce qu'est l'armée française de la Grande Guerre : une armée composée en majorité de paysans, d'ouvriers et de petits artisans.

D'ailleurs 30 sont de simples soldats de 2ème ou 1ère classes et 7 sont sous-officiers.

On note enfin que 18 soldats ont été tués sur les principaux champs de bataille : Belgique, Marne, Somme, Aisne, Verdun, que 14 sont décédés de blessures ou de maladies contractées au front, 2 en captivité, 2 sont portés disparus et 1 est mort noyé dans un naufrage au Maroc.

Sources manuscrites

  • Archives départementales : registres d'état-civil, matricules militaires, recensement.
  • Archives communales de la ville de Niort.
  • Site internet: « Mémoire de Hommes ».
  • Recherches et texte : Maurice Vinck (Mars 2016).
  • Hier. Saint-Liguaire.
  • Mise en page Jean-Michel Dallet.
Cliquez sur les images pour les agrandir