Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Camille Richard

De WikiNiort
Révision de 16 mars 2019 à 10:24 par WikiSysop (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)


Camille Richard fut le dernier maire de la commune de Souché : un village rural comme tant d’autres au moment où il prenait le virage du développement périurbain.

Camille Richard vers 1970

Souché, première moitié du XXème siècle

Tout est affaire d’échelle. Il fut un temps où les jeunes du village se rendaient à pied au cinéma à Niort avec deux paires de chaussures.

Arrivés en haut de la côte de Fleurelle, il cachaient leurs chaussures boueuses dans un coin et en prenaient des propres pour marcher jusqu’à la ville.

Camille Richard s’est trouvé à l’articulation de ces deux mondes et à su conduire la « tribu » souchéenne dans ce moment délicat.

Agriculteurs de pères en fils

Camille Richard est né à Souché dans une ferme du bourg le 22 décembre 1904.

Dans cette exploitation où ses parents étaient fermiers, la chambre n’était pas chauffée et l’eau gelait dans la cuvette de la sage-femme venue aider.

Pierre, son père, était donc cultivateur, comme l’était son grand-père François avant lui.

Son grand-père était également carrier, comme beaucoup à l’époque sur cette commune truffée de carrières de pierres pour les maisons.

Jusqu’à la guerre, Camille fera du foin et des betteraves qui seront transformées à la sucrerie de Celles s/Belle aujourd’hui disparue.

Il complète le revenu familial en développant une activité de marchand de charbon.

Il se marie en 1930 en présence d'Ernest Pérochon. Durant le mariage, à la fin du repas, un enfant de 7 ans récita un poème qui reçu les félicitations de l'écrivain.

Il s’installe à son compte dans ces années-là dans la maison de la rue de Souché qui appartient toujours aux Richard.

Au sortir de la guerre, la ferme possède une dizaine d’hectares. Le reste des terres exploitées, elle le loue.

Dix hectares seulement, mais dix hectares qui valent de l’or au moment où Niort se développe et se retrouve très à l’étroit dans ses limites communales.

Placées sur les hauteurs de la vallée du Lambon, entre le vieux bourg et la route de Paris, ces terres sont très convoitées par les promoteurs.

Plaque du parc

Le dernier maire de la commune de Souché

Camille Richard, depuis longtemps déjà conseiller, est élu maire de Souché en 1956, en remplacement de M. Besson.

Le premier mariage qu’il aurait eu à célébrer aurait été celui de son fils Pierre mais gêné par l’aubaine, il préfère confier cette mission à son premier adjoint.

C’est à son initiative que s’engagent les travaux de modernisation de la commune : eau, électricité, calibrage du Lambon, réalisation du jardin public...

Surtout, son nom reste gravé dans les annales niortaises puisque c’est lui, plutôt porté à droite, qui concrétise avec Emile Bèche, un élu de gauche, la fusion Niort-Souché en juin 1964.

A la suite de ce mariage de raison, il restera adjoint au maire de Niort représentant l’ancienne commune.

Camille Richard est décédé à 96 ans le 8 janvier 2000. Il aura donc parcouru le XXème siècle dans son entier et connu tous les bouleversements qui ont secoué cette période.

Quelques temps plus tard, son nom sera donné au jardin réalisé dans une ancienne carrière le long du boulevard Jean Cocteau.

Source

  • Entretien d’avril 2012 avec Mme Richard
  • Anecdote de M. Barbade.