Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Chabot (Ancien Hôtel) : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 4 : Ligne 4 :
  
 
[[Fichier:facade chabot.jpg|300px|right]]
 
[[Fichier:facade chabot.jpg|300px|right]]
[[Fichier:Sculptures Chabot.jpg|300px|right|thumb|Sculptures situées sur la façade.]]
 
 
==Ancien Hôtel Chabot==
 
==Ancien Hôtel Chabot==
Dans une petite venelle près de la rue du Pont, on découvre une maison ayant traversée cinq siècles et apartenue à la célèbre famille Chabot.
+
:Dans une petite venelle près de la rue du Pont, on découvre une maison ayant traversée cinq siècles et apartenue à la célèbre famille Chabot.
 
+
:« ''Le blason des Chabot se voit encore aujourd’hui sur la porte d’une vaste maison renaissance dans une rue étroite et infecte aboutissant à la rue du Pont et aux anciens fossés du Château'' »  selon la description de [[DESAIVRE Léo|Léo Desaivre]] en 1886.
« ''Le blason des Chabot se voit encore aujourd’hui sur la porte d’une vaste maison renaissance dans une rue étroite et infecte aboutissant à la rue du Pont et aux anciens fossés du Château'' »  selon la description de [[DESAIVRE Léo|Léo Desaivre]] en 1886.
+
:Les trois poissons à grosse tête se distinguent sur la photo de la sculpture très érodée, tenue par deux petits personnages.
 
+
:Au dessus de la porte d'entrée, on distingue parfaitement la sculpture d'une coquille Saint-Jacques.
Les trois poissons à grosse tête se distinguent sur la photo de la sculpture très érodée, tenue par deux petits personnages.
+
:Ce symbole indique que cet hôtel placé sur un des chemins de Compostelle permettait l’accueil des pèlerins.
 
+
:Cette maison, Ancien hôtel date du XVIème siècle époque de la Renaissance, appartenait vraisemblablement à cette famille Chabot connue dès le XIIème siècle en Poitou.
Au dessus de la porte d'entrée, on distingue parfaitement la sculpture d'une coquille Saint-Jacques.
+
:Selon : « ''Histoire généalogique des Chabot'' » , on lit : « ''Louis Chabot possédait à Niort , en 1440, une maison qui lui venait de Jean Buffeteau son beau-père...'' »
 
+
:Parmi les '''échevins''' de cette période : on retrouve François Chabot, écuyer seigneur de la Pimpelière.
Ce symbole indique que cet hôtel placé sur un des chemins de Compostelle permettait l’accueil des pèlerins.
+
:Il fut échevin conseiller de la commune, maire et capitaine, premier juge président de la cour consulaire de Niort.  
 
+
:Il fut choisi par le roi [[Charles IX à Niort]] lors de son passage le 19 septembre 1565.
Cette maison, Ancien hôtel date du XVIème siècle époque de la Renaissance, appartenait vraisemblablement à cette famille Chabot connue dès le XIIème siècle en Poitou.
+
:Aujourd’hui cette venelle qui relie la rue Brisson à la rue du Pont est privée, elle fut appelée " rue Merdeuse " mais aussi " Rue Royale " par la proximité du [[Chaumont (Ancien Hôtel)|lieu de naissance de Mme de Maintenon]].
 
 
Selon : « ''Histoire généalogique des Chabot'' » , on lit : « ''Louis Chabot possédait à Niort , en 1440, une maison qui lui venait de Jean Buffeteau son beau-père...'' »
 
 
 
Parmi les '''échevins''' de cette période : on retrouve François Chabot, écuyer seigneur de la Pimpelière.
 
 
 
Il fut échevin conseiller de la commune, maire et capitaine, premier juge président de la cour consulaire de Niort.  
 
 
 
Il fut choisi par le roi [[Charles IX à Niort]] lors de son passage le 19 septembre 1565.
 
 
 
Aujourd’hui cette venelle qui relie la rue Brisson à la rue du Pont est privée, elle fut appelée " rue Merdeuse " mais aussi " Rue Royale " par la proximité du [[Chaumont (Ancien Hôtel)|lieu de naissance de Mme de Maintenon]].
 
  
 
== Sources ==
 
== Sources ==
*Histoire généalogique des Chabot - 1886
+
:*Histoire généalogique des Chabot - 1886
*Léo Desaivre.
+
:*Léo Desaivre.
<center>''Cliquez sur l'image pour l'agrandir''</center>
+
<center>'''''Cliquez sur l'image pour l'agrandir'''''</center>
 
<center><gallery>
 
<center><gallery>
Porte et blason de l'hôtel Chabot.jpg|Blason et entrée de la venelle, rue du Pont.
+
Fichier:Porte et blason de l'hôtel Chabot.jpg|Blason et entrée de la venelle, rue du Pont.
 +
Fichier:Sculptures Chabot.jpg|Sculptures situées sur la façade.]]
 
</gallery>
 
</gallery>

Version actuelle en date du 10 novembre 2019 à 18:03

Facade chabot.jpg

Ancien Hôtel Chabot

Dans une petite venelle près de la rue du Pont, on découvre une maison ayant traversée cinq siècles et apartenue à la célèbre famille Chabot.
« Le blason des Chabot se voit encore aujourd’hui sur la porte d’une vaste maison renaissance dans une rue étroite et infecte aboutissant à la rue du Pont et aux anciens fossés du Château » selon la description de Léo Desaivre en 1886.
Les trois poissons à grosse tête se distinguent sur la photo de la sculpture très érodée, tenue par deux petits personnages.
Au dessus de la porte d'entrée, on distingue parfaitement la sculpture d'une coquille Saint-Jacques.
Ce symbole indique que cet hôtel placé sur un des chemins de Compostelle permettait l’accueil des pèlerins.
Cette maison, Ancien hôtel date du XVIème siècle époque de la Renaissance, appartenait vraisemblablement à cette famille Chabot connue dès le XIIème siècle en Poitou.
Selon : « Histoire généalogique des Chabot » , on lit : « Louis Chabot possédait à Niort , en 1440, une maison qui lui venait de Jean Buffeteau son beau-père... »
Parmi les échevins de cette période : on retrouve François Chabot, écuyer seigneur de la Pimpelière.
Il fut échevin conseiller de la commune, maire et capitaine, premier juge président de la cour consulaire de Niort.
Il fut choisi par le roi Charles IX à Niort lors de son passage le 19 septembre 1565.
Aujourd’hui cette venelle qui relie la rue Brisson à la rue du Pont est privée, elle fut appelée " rue Merdeuse " mais aussi " Rue Royale " par la proximité du lieu de naissance de Mme de Maintenon.

Sources

  • Histoire généalogique des Chabot - 1886
  • Léo Desaivre.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir