Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Chapelle funéraire de Sainte-Pezenne.

De WikiNiort


Petite chapelle funéraire.

Cette petite chapelle, ouverte à tout vent, est située à mi-hauteur entre le lavoir de Sainte-Pezenne et le centre du bourg.

Cette chapelle funéraire a été achetée par la ville de Niort en 1995 pour le franc symbolique.

Les familles concernées par la vente sont : Jacques Courtois, père du dernier propriétaire, Delavault, Lepiller...

Elle est entourée d’un grand mur de pierre sèche.

Ce mur fut refait dans les années 90, lors d’un chantier d’insertion organisé par la ville de Niort.

Pierre tombale énigmatique.

Une pierre tombale a été déposée derrière la petite chapelle funéraire.

Cette pierre tombale est en calcaire du pays en forme de dos d’âne.

Une croix et un ostensoir (1) sont sculptés sur cette pierre. (Voir photo).

  • L'inscription suivante y est gravée:

<< CI GIT Mr L'ABBE BER---- ----B------ CHANOINE TITULAIRE DE BAYEUX DECEDE LE 2Xbre 1834 AGE DE 67 ANS PRIEZ POUR SON AME >>.

Cette date a permis de résoudre une partie de l'énigme.

En effet l'acte de décès de ce chanoine est enregistré à l'état civil de Sainte-Pezenne.

Il est âgé de 67 ans à son décès le 2 décembre 1883 au bourg de Sainte-Pezenne.

L'acte précise que l'abbé Bernard Chambinière est né à Niort et domicilié à Bayeux.

Il est le fils du défunt François Bernard Chambinière et de Dame Anne Angélique Savignac.

Les témoins sont: Auguste Lepiller (2) 39 ans, propriétaire, neveu maternel et Sicère Bernard Chambinère 42 ans, propriétaire, neveu paternel.

D'autre part, on a également retrouvé son acte de baptême dans le registre de Notre-dame de Niort, année 1766.

Cet acte est ainsi rédigé:

Le 24 février 1766 a été baptisé Alexis Benjamin fils du sieur François Bernard de la Chambinière et de dame Angélique Savignac.

Celui-ci était négociant, ancien juge consul des marchands de cette ville.

Son père était donc membre de la bourgeoisie marchande de la ville et de par sa fonction et son titre, membre de la noblesse de robe.

En conclusion, on remarque qu'il existe un rapport direct entre le chanoine, la famille Lepiller et la chapelle funéraire.

Cependant il nous reste à savoir où se trouvait à l'origine la sépulture du chanoine?

De plus, pourquoi, quand et par qui a-t-elle été déplacée pour être posée là où elle se trouve aujourd'hui?

Notes.

  • (1) Ostensoir: pièce d'orfèvrerie destiné à exposer l'hostie consacrée.
  • (2) Auguste Lepiller: Propriétaire terrien, fait partie d'une famille de notables pexinois.

Son acte de décès dans l'état-civil de Sainte-Pezenne en date du 3octobre 1862 précise son lien de parenté avec le chanoine: décédé à l'âge de 68 ans.

Il était le fils de feu Pierre Auguste Chéri Lepiller et de feu Marie Angélique Bernard de la Chambinière.

Cette dernière était donc la tante de notre chanoine.

A noter aussi que les Lepiller avaient des liens familiaux avec les Pastour de Neuville, propriétaires et notables pexinois.

Sources

  • Archives 79.
  • Hier Sainte-Pezenne, septembre 2015.
  • Conservateur des cimetières de Niort.