Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Eglise Saint-Hilaire : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
[[Fichier:St Hilaire debut XXe.jpg |300px|right|thumb|L'église Saint-Hilaire de Niort au début du XXe siècle.]]
 
[[Fichier:St Hilaire debut XXe.jpg |300px|right|thumb|L'église Saint-Hilaire de Niort au début du XXe siècle.]]
 
==Église Saint-Hilaire de Niort==
 
==Église Saint-Hilaire de Niort==
 +
:Après la construction de la [[Gare ferroviaire de Niort|gare de chemin de fer]] mise en service le 7 juillet 1856, un nouveau quartier fut créé.
 +
:[[Napoléon III à Niort en 1852|Napoléon III de passage à Niort]] le 13 octobre 1852, accorde finalement une subvention de 100 000 F pour la construction d’une église au nord de la ville..
 +
:L’administration municipale de Niort chargea [[Segretain à Niort|Pierre-Théophile  Segretain]] d’étudier le projet et de le faire exécuter.
 +
:M. Segretain a composé son œuvre avec plus d'élévation dans les voûtes, plus de grâce dans les formes, plus d'ornementation dans les ouvertures.
 +
:Il a donné la préférence au roman byzantin à coupoles des XIe et XIIe siècles...
 +
:Celui-ci avait auparavant assuré la restauration de l'[[Eglise Saint-André|église Saint-André]] à Niort.
 +
:Pierre-Théophile Segretain décède le 8 novembre 1864, la construction Église Saint-Hilaire de Niort se termine sans lui, mais en respectant ses plans.
 
'''L'église Saint-Hilaire de Niort a été construite sous le Second Empire.'''   
 
'''L'église Saint-Hilaire de Niort a été construite sous le Second Empire.'''   
:D'inspiration byzantine, l'église est bâtie de 1862 à 1866 sur les plans de l'architecte des Bâtiments historiques, [[Pierre-Théophile Segrétain]].  
+
:D'inspiration byzantine, l'église est bâtie de 1862 à 1866, sur les plans de l'architecte des Bâtiments historiques, [[Pierre-Théophile Segrétain]].  
:Celui-ci avait auparavant assuré la restauration de l'[[Eglise Saint-André|église Saint-André]] à Niort.
+
'''Dès 1865, l'édifice est assez avancé pour qu'on y organise une exposition nationale consacrée aux Beaux-Arts et à l'Industrie.'''
:Dès 1865, l'édifice est assez avancé pour qu'on y organise une exposition nationale consacrée aux Beaux-Arts et à l'Industrie.  
 
 
:En janvier 1866, le bâtiment est livré au culte, puis consacré en 1868.  
 
:En janvier 1866, le bâtiment est livré au culte, puis consacré en 1868.  
  
Ligne 19 : Ligne 25 :
  
 
==Sources==
 
==Sources==
:*Document sur Saint-Hilaire disponible dans l'église  
+
:*Document sur Saint-Hilaire disponible dans l'église.
 +
:*BSSSA des Deux-Sèvres (1865).
 
:*[http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Niort/Niort-Saint-Hilaire.htm Patrimoine : Niort-Saint-Hilaire]
 
:*[http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Niort/Niort-Saint-Hilaire.htm Patrimoine : Niort-Saint-Hilaire]
:*Elèves du collège Gérard Philipe
+
:*Elèves du collège Gérard Philippe.

Version actuelle en date du 14 juin 2020 à 19:00

L'église Saint-Hilaire de Niort au début du XXe siècle.

Église Saint-Hilaire de Niort

Après la construction de la gare de chemin de fer mise en service le 7 juillet 1856, un nouveau quartier fut créé.
Napoléon III de passage à Niort le 13 octobre 1852, accorde finalement une subvention de 100 000 F pour la construction d’une église au nord de la ville..
L’administration municipale de Niort chargea Pierre-Théophile Segretain d’étudier le projet et de le faire exécuter.
M. Segretain a composé son œuvre avec plus d'élévation dans les voûtes, plus de grâce dans les formes, plus d'ornementation dans les ouvertures.
Il a donné la préférence au roman byzantin à coupoles des XIe et XIIe siècles...
Celui-ci avait auparavant assuré la restauration de l'église Saint-André à Niort.
Pierre-Théophile Segretain décède le 8 novembre 1864, la construction Église Saint-Hilaire de Niort se termine sans lui, mais en respectant ses plans.

L'église Saint-Hilaire de Niort a été construite sous le Second Empire.

D'inspiration byzantine, l'église est bâtie de 1862 à 1866, sur les plans de l'architecte des Bâtiments historiques, Pierre-Théophile Segrétain.

Dès 1865, l'édifice est assez avancé pour qu'on y organise une exposition nationale consacrée aux Beaux-Arts et à l'Industrie.

En janvier 1866, le bâtiment est livré au culte, puis consacré en 1868.

Aspect général de la nef de Saint-Hilaire

Huit gros piliers quadrilobés soutiennent les coupoles et séparent les bas-côtés du vaisseau central.

Une hauteur identique pour les trois vaisseaux, des voûtes élevées, une abside à trois fenêtres donnent à Saint-Hilaire un léger aspect de basilique byzantine.
La façade occidentale et le côté sud. Saint-Hilaire est une église massive sur une vaste place. Elle en impose à tout le quartier.
Au niveau de la toiture, on peut voir des niches vides depuis l'origine.
Faute de financement et de donateurs, elles attendent toujours leur statue...
Le vitrail de l'abside est à trois lancettes (ateliers Lobin à Tours);Tous les vitraux de Saint-Hilaire sont de la deuxième moitié du XIXe siècle.
De gauche à droite : Sainte Abre, Saint Hilaire, le Couronnement de la Vierge, Saint Martin et Sainte Radégonde.

Sources