Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Eno : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 25 : Ligne 25 :
 
:En 2016, l'entreprise adopte le label : '''''"Origine France Garantie"''''' pour sa fabrication de la Plancha et emploie une centaine d'employés.
 
:En 2016, l'entreprise adopte le label : '''''"Origine France Garantie"''''' pour sa fabrication de la Plancha et emploie une centaine d'employés.
 
::'''(1)''' Alexandre Lemaire fondeur, avait vendu à Henri Désiré Lemaire, le 2 avril 1910,  la fonderie exploitée, 16 rue de Belle Lune.
 
::'''(1)''' Alexandre Lemaire fondeur, avait vendu à Henri Désiré Lemaire, le 2 avril 1910,  la fonderie exploitée, 16 rue de Belle Lune.
 +
::Cette fonderie avait été créée par [[LASSERON Georges André|Charles Lasseron]] et son associé vers 1839, puis exploitée par E. Joulain et transférée à Belle Lune le 24 juin 1887. (Voir Photo).
 
:Anecdote : le dimanche 14 avril 1940, un incendie détruit l'atelier de peinture.
 
:Anecdote : le dimanche 14 avril 1940, un incendie détruit l'atelier de peinture.
 
==Sources==
 
==Sources==
 
:*[http://www.vivre-a-niort.com/fr/actualites/dernieres-infos/4237/index.htm ENO dans Vivre à Niortl]
 
:*[http://www.vivre-a-niort.com/fr/actualites/dernieres-infos/4237/index.htm ENO dans Vivre à Niortl]
 
:*Nouvelle République 1967, 2016.
 
:*Nouvelle République 1967, 2016.
:*Mémorial de l'Ouest 1910, 1925, 1940.
+
:*Mémorial de l'Ouest 1887, 1910, 1925, 1940.
 
<center>''Cliquez sur l’image pour l’agrandir''</center>
 
<center>''Cliquez sur l’image pour l’agrandir''</center>
 
<center><gallery>
 
<center><gallery>
 +
Fichier:Fonderie 1887.jpg ‎|[[LASSERON Georges André|Charles Lasseron]] avait créé une fonderie au Moulin du Milieu (1887).
 
Fichier:HAINEAUX 1936.jpg |Extrait Annuaire Niort de '''1936'''.
 
Fichier:HAINEAUX 1936.jpg |Extrait Annuaire Niort de '''1936'''.
 
</gallery>
 
</gallery>

Version actuelle en date du 17 juin 2022 à 16:46

ENO et la "Plancha" en 2016 (NR 19/11/2016)
M. Haineaux et les décorés en 1967.

Entreprise ENO

L’histoire d’ENO commence véritablement, en 1909, à Revin, dans les Ardennes.

Dans ce creuset de la métallurgie française, la famille Haineaux créé la société Haineaux & Cie, une fonderie qui réalise également l’émaillage.
Mais quand, en 1914, éclate la Première Guerre mondiale, beaucoup d’entreprises des Ardennes sont invitées à migrer vers des territoires moins exposés aux conflits.

En 1925, l'entreprise se définie comme une fonderie et manufacture de fourneaux de cuisine.

Elle commercialise alors :
- des cuisinières en fonte émaillée et en tôle et fonte,
- des cuisinières avec revêtement en " Majolique " de teintes et décors variées...
C’est ainsi que Haineaux & Cie s’implante à Niort au 72, rue de Belle Lune (aujourd’hui Bellune), sur le site et dans les locaux de la fonderie Lemaire (1) qu’elle rachète.
Suivra un constant développement de l’entreprise qui, forte de son savoir-faire dans la fonderie et l’émaillage, se spécialise :
- d’abord dans la fabrication d’appareils de chauffage,
- puis dans les équipements de cuisson au gaz et électrique.

À son apogée, dans les années 1980, la société Haineaux & fils, devient " ENO ".

L'entreprise compte jusqu’à 600 salariés, deux sites de production, dont un à Saint-Liguaire aujourd’hui abandonné, et exporte dans 25 pays.
Ce qui lui vaut un Oscar de l’exportation.
Suivront des périodes plus chaotiques, sanctionnées par plusieurs dépôts de bilan et des rachats plus ou moins heureux.
En 1993, sous l’impulsion de son nouveau dirigeant et avec l’appui de la Macif, ENO se positionne sur le marché des équipements de cuisson pour le nautisme et les loisirs et en devient leader mondial.
Une position qu’elle renforce en 2006 par le rachat de la société Force 10, leader dans le domaine du nautisme sur le marché américain.
En 2003, l’entreprise est rachetée par Laurent Colas et Antoine Thomas qui misent sur la fabrication de planchas. Avec la notoriété que l’on sait.
En 2016, l'entreprise adopte le label : "Origine France Garantie" pour sa fabrication de la Plancha et emploie une centaine d'employés.
(1) Alexandre Lemaire fondeur, avait vendu à Henri Désiré Lemaire, le 2 avril 1910, la fonderie exploitée, 16 rue de Belle Lune.
Cette fonderie avait été créée par Charles Lasseron et son associé vers 1839, puis exploitée par E. Joulain et transférée à Belle Lune le 24 juin 1887. (Voir Photo).
Anecdote : le dimanche 14 avril 1940, un incendie détruit l'atelier de peinture.

Sources

Cliquez sur l’image pour l’agrandir