Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Fontaine des Amourettes de Sainte-Pezenne

De WikiNiort
Révision de 16 juillet 2019 à 08:57 par Hier.Sainte-Pezenne (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Fontaine des Amourettes de Sainte-Pezenne (Rénovée années 2000).
Vente d'une maison près de le Fontaine des Amourettes de Sainte-Pezenne en 1809 (Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Légende de la Fontaine des Amourettes

« Le fils d’un riche seigneur de Surimeau (1) était amoureux d'une jeune et belle fille de Sainte Pezenne , mais elle était pauvre...
Ils avaient coutume de se rencontrer dans les côteaux pour conter fleurette .
Mais le papa, seigneur, ne voulant pas de ce mariage, interdit les rendez-vous…
Contraints et forcés , les amoureux durent cesser leurs rencontres .
La pauvre jeune fille délaissée, revint chaque jour pleurer sur les lieux de leurs rendez-vous.
Elle pleura tant et tant qu'une source jaillit de terre, d’où " la Fontaine des Amourettes " !!! »
  • (1) Si la légende ne donne pas le nom du fils du Seigneur, on pourrait imaginer qu'il s’agisse de Messire Thibault, fils du Seigneur de Surimeau.
Messire Thibault Amateur Avice de Mougon Surimeau est né le 27 février 1753 et baptisé à Sainte-Pezenne, le 25 avril 1753.
Il avait épousé Damoiselle Catherine Antoinette Avice de la Motte.
Messire Thibault Amateur avait été le parrain d’une cloche installée dans le clocher de l’église de Sainte-Pezenne en 1776.
Il était un lointain descendant de la famille d'Agrippa d'Aubigné.
Il décède à Surimeau et est inhumé au cimetière de Sainte-Pezenne, le 9 mars 1779, il a seulement 26 ans...
  • (2) Son Père, M. Michel Amateur de Mougon était propriétaire des terres de Surimeau et du Moulin d'Âne, époux de dame Catherine Forien.
M. Michel Amateur de Mougon, né en 1712, est décédé le 30 décembre 1772 et enterré dans l’église Notre-Dame de Niort devant la chapelle de Saint-Vincent de Paul.

Utilisation de cette Fontaine

Selon le témoignage en 1995 de Mme Fouet, l’eau de cette Fontaine fut utilisée par les habitants du bourg jusqu’à l’arrivée de l’eau courante à Sainte-Pezenne.

Cette Fontaine des Amourettes était connue en 1809, comme le montre un acte de vente (Voir photo)

Cette Fontaine est située à mi-côteaux, on peut la rejoindre en prenant la Rue des Amourettes qui débouche sur la Rue de L'Hometrou ou en arrivant par le Chemin des Amourettes qui part de la Fontaine des Morts de Sainte Pezenne qui alimente l’ancien lavoir de Sainte-Pezenne.

Le linteau de la porte de la fontaine est obtenue par l'utilisation d'une dalle en " dos d'âne " gravée et récupérée sur une tombe disparue.

Le puisage de l'eau était obtenue par une brimbale ou balancier.

Source

  • Hier Sainte-Pezenne.
  • " Journal des Deux-Sèvres " Juin 1809.
  • " Affiches du Poitou " 1773.
  • Archives 79, 85.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir