Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Fort Foucault : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
[[Fichier:Gravure Fort Foucault.jpg|300px|right|thumb|Photo d’une gravure de 1834  de Friedrich Schroeder (1768-1839), réalisée à partir d’un dessin de Delavault.]]
 
[[Fichier:Gravure Fort Foucault.jpg|300px|right|thumb|Photo d’une gravure de 1834  de Friedrich Schroeder (1768-1839), réalisée à partir d’un dessin de Delavault.]]
 
[[Fichier:Plafond céramique Jouneau.jpg|300px|right|thumb|Ce plafond est installé au [[Musée Bernard d'Agesci]]]]
 
[[Fichier:Plafond céramique Jouneau.jpg|300px|right|thumb|Ce plafond est installé au [[Musée Bernard d'Agesci]]]]
:Le Fort Foucault fut construit au XIIème siècle. Il est le vestige d’une forteresse construite en dehors des [[Fortifications médiévales de la ville|remparts de la ville]], devant le [[Donjon de Niort|château]] et qui comprenait autrefois quatre tours.  
+
:Le Fort Foucault fut construit au XIIe siècle. Il est le vestige d’une forteresse construite en dehors des [[Fortifications médiévales de la ville|remparts de la ville]], devant le [[Donjon de Niort|château]] et qui comprenait autrefois quatre tours.  
 
:Le Fort Foucault fut un avant-poste fortifié sur la rive droite de la [[Sèvre Niortaise (le fleuve)|Sèvre]], face au donjon, situé sur la rive gauche.  
 
:Le Fort Foucault fut un avant-poste fortifié sur la rive droite de la [[Sèvre Niortaise (le fleuve)|Sèvre]], face au donjon, situé sur la rive gauche.  
 
:Il protégeait au Moyen-Âge le Port fluvial de Niort.
 
:Il protégeait au Moyen-Âge le Port fluvial de Niort.
:Le Fort était relié au château par une passerelle dans le prolongement du pont-levis et défendait le passage de la Sèvre.  
+
:Le Fort était relié au château par une passerelle dans le prolongement du Pont-Levis et défendait le passage de la Sèvre.  
 
:C’était par ce côté que la garnison pouvait communiquer avec la campagne et entreprendre, si nécessaire, quelques sorties.   
 
:C’était par ce côté que la garnison pouvait communiquer avec la campagne et entreprendre, si nécessaire, quelques sorties.   
 
:Son rôle était stratégique, veiller sur le port de la ville.  
 
:Son rôle était stratégique, veiller sur le port de la ville.  
:Le Fort fut dévasté au XVIIe siècle par une forte [[Crues de la Sèvre Niortaise|crue de la Sèvre]]. Seule la partie basse de la Tour a résisté à l’eau.  
+
:Une terrible [[Crues de la Sèvre Niortaise|inondation]] en 1657, détruit la passerelle de bois qui reliait le Donjon au Pont-Levis du Fort Foucault.
:Le 21 février 1747, lors d’une crue de la Sèvre, le pont de bois qui reliait le Coin-Sotet (Aujourd’hui, rue du Fort Foucault) au Fort Foucault fut détruit
+
:Le Fort Foucault était alors constitué, selon un plan de l’époque, de quatre tours reliées par des courtines.
 +
:La tour situé au nord servait de " ''Bastion'' ", deux autres étaient situées côté Moulin du Roc.
 +
:La quatrième tour, appelée Tour Ovale, donnait accès au Pont-Levis et à la passerelle détruite en 1657.
 +
:Le 21 février 1747, lors d’une nouvelle crue de la Sèvre, le pont de bois qui reliait le Coin-Sotet (Aujourd’hui, rue du Fort Foucault) au Fort Foucault fut détruit.
  
 
==Ses habitants==
 
==Ses habitants==
Ligne 43 : Ligne 46 :
  
 
==Sources==
 
==Sources==
 +
:*BSSHDS (1912).
 
:*www.vivre-a-niort.com
 
:*www.vivre-a-niort.com
 
:*Fabienne Texier : Attachée de conservation musées Bernard d’Agesci et du [[Donjon de Niort]].
 
:*Fabienne Texier : Attachée de conservation musées Bernard d’Agesci et du [[Donjon de Niort]].
 
:*La Nouvelle République
 
:*La Nouvelle République
 
:*JMD
 
:*JMD

Version actuelle en date du 17 mai 2020 à 18:36

Sa construction

Le Fort Foucault au début du XXe siècle.
Photo d’une gravure de 1834 de Friedrich Schroeder (1768-1839), réalisée à partir d’un dessin de Delavault.
Ce plafond est installé au Musée Bernard d'Agesci
Le Fort Foucault fut construit au XIIe siècle. Il est le vestige d’une forteresse construite en dehors des remparts de la ville, devant le château et qui comprenait autrefois quatre tours.
Le Fort Foucault fut un avant-poste fortifié sur la rive droite de la Sèvre, face au donjon, situé sur la rive gauche.
Il protégeait au Moyen-Âge le Port fluvial de Niort.
Le Fort était relié au château par une passerelle dans le prolongement du Pont-Levis et défendait le passage de la Sèvre.
C’était par ce côté que la garnison pouvait communiquer avec la campagne et entreprendre, si nécessaire, quelques sorties.
Son rôle était stratégique, veiller sur le port de la ville.
Une terrible inondation en 1657, détruit la passerelle de bois qui reliait le Donjon au Pont-Levis du Fort Foucault.
Le Fort Foucault était alors constitué, selon un plan de l’époque, de quatre tours reliées par des courtines.
La tour situé au nord servait de " Bastion ", deux autres étaient situées côté Moulin du Roc.
La quatrième tour, appelée Tour Ovale, donnait accès au Pont-Levis et à la passerelle détruite en 1657.
Le 21 février 1747, lors d’une nouvelle crue de la Sèvre, le pont de bois qui reliait le Coin-Sotet (Aujourd’hui, rue du Fort Foucault) au Fort Foucault fut détruit.

Ses habitants

Jean-Louis-Marie Guillemeau, médecin acheta le Fort, comme bien national, en 1800.

Jean-Louis-Marie Guillemeau est né à Niort en 1766, il décède au Fort Foucault le 3 mars 1853.
Il fut docteur en médecine, membre de plusieurs sociétés savantes.
Il exerça les fonctions de médecin militaire des hôpitaux en 1793, dans l'armée du Rhin, puis l'armée de l'Ouest.
Il vint ensuite se fixer à Niort, où il occupa les fonctions de bibliothécaire jusqu'en 1853, année de son décès.
Le docteur Jean-Louis-Marie Guillemeau a publié un grand nombre d'ouvrages sur l'agriculture, la botanique, la minéralogie, l'histoire naturelle et médicale des Deux-Sèvres.
Il a rédigé le Journal des Deux-Sèvres pendant dix-huit années et y a publié des fables et poèmes qu'il a réunis ensuite dans un recueil.
C'est à l'emplacement de cette forteresse que fut construite, en 1811, la villa de Fort Foucault, de style néo-classique.

Auguste Tolbecque (1830-1919), compositeur, violoncelliste et chef d'orchestre en devint le propriétaire du Fort Foucault en 1875.

Il y installa un atelier de lutherie où il put restaurer les instruments de musique anciens qu'il collectionnait avec passion.

La collection d'Auguste Tolbecque, décédé le 8 mars 1919, faite de nombreux objets d'Art, fut mise aux enchères à partir du 18 avril 1822.

Plafond de céramique

La ville de Niort a acquis le Fort Foucault en 1984.
Un Plafond de Céramique de 3m x 3m, qui ornait une pièce du Fort Foucault, a été déposé en 1984.
Ce plafond fut réalisé par Prosper Jouneau (1852 / 1921), céramiste renommé de Parthenay. Lien info :Prosper Jouneau..
Ce Plafond a été conçu, avec plusieurs autres œuvres du même artiste, pour l’Exposition Universelle de 1889.
En 1889, Antonin Proust, Ministre des Arts, célèbre Niortais, est commissaire de l'Exposition universelle de Paris pour le centenaire de la Révolution.

Ce plafond est depuis l’ouverture du Musée Bernard d'Agesci en 2006, visible au 2ème étage dans la salle appelée « Salon d’Auguste Tolbecque ».

Son utilisation aujourd’hui

Le Fort est aujourd’hui propriété de la ville de Niort qui l'a acheté. C'est une résidence d’artistes.

Sa localisation

Il se situe face au Donjon de Niort, de l’autre côté de la Sèvre, sur un îlot.

Sources

  • BSSHDS (1912).
  • www.vivre-a-niort.com
  • Fabienne Texier : Attachée de conservation musées Bernard d’Agesci et du Donjon de Niort.
  • La Nouvelle République
  • JMD