Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Michel Chenilleau : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 24 : Ligne 24 :
 
:Titulaire de nombreux prix (école du Thouet, ville de Niort, ville de Thouars...), il expose très régulièrement à Niort.
 
:Titulaire de nombreux prix (école du Thouet, ville de Niort, ville de Thouars...), il expose très régulièrement à Niort.
  
'''Avec Pierre Dillé (1901-1975), il ouvre une galerie de peinture, passage du Commerce, dans les années 1950 et, plus tard, une galerie, rue Basse, durant 3 ou 4 ans.'''
+
'''Avec Pierre Dillé (1901-1975), il ouvre une galerie de peinture, passage du Commerce, en 1945 et, plus tard, une galerie, rue Basse, durant 3 ou 4 ans.'''
  
 
:Il exposera longtemps ses aquarelles et ses sculptures, témoignages de diverses périodes, impressionniste, expressionniste, abstraite.  
 
:Il exposera longtemps ses aquarelles et ses sculptures, témoignages de diverses périodes, impressionniste, expressionniste, abstraite.  

Version actuelle en date du 9 juin 2022 à 15:25

Michel Chenilleau, un artiste tout simple au regard songeur et mélancolique (photo Nouvelle République – 1970).
Michel Chenilleau est un artiste-peintre français, né à Niort (Deux-Sèvres) le 26 septembre 1905 et décédé à Agen (Lot-et-Garonne) le 3 novembre 2002.
Il est inhumé au cimetière Ancien de la ville de Niort.

Michel Chenilleau, un artiste tout simple au regard songeur et mélancolique (photo Nouvelle République – 1970), illustration d'un article paru dans La Nouvelle République en septembre 1970 et intitulé : " Les cent manières d'un peintre ....sans manière ! "

Michel Chenilleau, exposition à Flor-Rio 1962.
Huile sur panneau (52 X 45 ) "Paysage d'été en Poitou" de 1937 (Collection privée).

Biographie simplifiée

Né en 1905, fils de René Chenilleau propriétaire-exploitant d'une célèbre distillerie rue de l’Yser à Niort et lui-même peintre amateur, Michel Chenilleau a baigné dès l’enfance dans une atmosphère artistique.

Autodidacte, Michel Chenilleau suit des cours à l'école municipale de dessin de Niort où il est l'élève de Jules Lucien Giraudeau-Laurent et où il a pour camarade Henri-Georges Clouzot.

Durant l'Occupation, l'entreprise familiale travaille au ralenti et Michel Chenilleau, qui dessinait, se met à la peinture.
Après un temps de travail solitaire, il fait la connaissance de Jean Montaubin (1913-1992) avec lequel, au-delà des relations de travail, il entretient une solide amitié.
Ils partagent ensemble le même atelier, Rue du Petit-Saint-Jean à Niort et voyagent en Brière, dans le Lot et en Provence.
Le peintre expose pour la première fois au début des années quarante. Son travail est reconnu peu après.
Michel Chenilleau ne cesse plus alors de réaliser des aquarelles, des huiles du Marais, de Niort et de sa région mais aussi des paysages de la France et d'Algérie, des portraits et autoportraits.
Il connaît ensuite une période populiste puis réalise des œuvres plus vives et colorées.
Michel Chenilleau réalise aussi des terres cuites et céramiques.
Titulaire de nombreux prix (école du Thouet, ville de Niort, ville de Thouars...), il expose très régulièrement à Niort.

Avec Pierre Dillé (1901-1975), il ouvre une galerie de peinture, passage du Commerce, en 1945 et, plus tard, une galerie, rue Basse, durant 3 ou 4 ans.

Il exposera longtemps ses aquarelles et ses sculptures, témoignages de diverses périodes, impressionniste, expressionniste, abstraite.
L’artiste aimait explorer, ses œuvres sont très nombreuses chez les Niortais.

Dans les années 60, le jeune peintre niortais Richard Gautier fréquente l’atelier de Michel Chenilleau qui l’initie à la technique de la gouache.

Expositions

  • 1931 - Châtellerault au "Salon d'automne de l'Orientine" (du 11 au 18 octobre)/6 œuvres.
  • 1939 - Angoulême Galerie Pellé, rue des Postes / (aquarelles).
  • 1945/1946/1947 - Clermont-Ferrand Galerie Dumas, 9 rue Blatin / (toiles)
  • 1945 - Niort Galerie Dillé, Passage du Commerce.
  • 1948/1949/1950/1951 - Niort Galerie Aubert chez M.Magneron.
  • 1962 - Niort Flor-Rio (anciennement Fleuriault) / (33 toiles).
  • 1963 - Niort Galerie Rouvereau.
  • 1967 - Niort au "Raisin de Bourgogne" / (une centaine d'œuvres).
  • 1980 - Niort Cave de La "Mandragore".
  • 1988 - Niort Galerie "L'Imagerie", 9 rue Basse.

Sources

  • Familiales.
  • Dictionnaire des peintres des Deux-Sèvres – Geste éditions.
  • Article La Nouvelle République du 26 octobre 1988
  • Courrier de l'Ouest septembre 1962.
  • Aquarelles : collection privée.
  • La photo du tableau : "Paysage d'été en Poitou" est reproduite avec l'autorisation de Jean-Frédéric Baeta.
  • CO 1967.
  • JMD

Ses œuvres : exemples :

Cliquez sur les images pour les agrandir