Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Pavage des rues de Niort : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
'''Lors d’une séance municipale du 30 septembre 1905, une pétition est présentée par le Préfet.'''
 
'''Lors d’une séance municipale du 30 septembre 1905, une pétition est présentée par le Préfet.'''
 
:Celle-ci demande de rétablir le macadam dans la rue du 24 février.
 
:Celle-ci demande de rétablir le macadam dans la rue du 24 février.
:Depuis un siècle, soit vers 1800, le macadam recouvre la rue du 24 février.
+
:Depuis un siècle, soit vers 1800, le macadam recouvrait la rue du 24 février.
 
:En 1903, il est remplacé par un pavage. (Voir photo).
 
:En 1903, il est remplacé par un pavage. (Voir photo).
 
:Les habitants de ce quartier se plaignent alors du bruit assourdissant qu’occasionne le passage de nombreux véhicule sur ce nouveau revêtement.  
 
:Les habitants de ce quartier se plaignent alors du bruit assourdissant qu’occasionne le passage de nombreux véhicule sur ce nouveau revêtement.  

Version actuelle en date du 9 décembre 2019 à 18:24

Ancien pavage, à gauche : Rue du 24 Février, à droite : Rue St Jean.
Recouvrement des pavés par l’asphalte en 1951.
En haut : après 1992, en bas : travaux années 2000.

Histoire du pavage à Niort en 1905

Lors d’une séance municipale du 30 septembre 1905, une pétition est présentée par le Préfet.

Celle-ci demande de rétablir le macadam dans la rue du 24 février.
Depuis un siècle, soit vers 1800, le macadam recouvrait la rue du 24 février.
En 1903, il est remplacé par un pavage. (Voir photo).
Les habitants de ce quartier se plaignent alors du bruit assourdissant qu’occasionne le passage de nombreux véhicule sur ce nouveau revêtement.
M. Émile Marot Maire de Niort invite l’administration des Ponts et Chaussées à rétablir le macadam dans la rue du 24 février.
M. Émile Marot, maire de Niort, préside cette séance, donne alors un avis favorable à cette pétition.

Avis au public, 18 juin 1951

C’est en 1951, soit à partir du 18 juin que certaine rues anciennes de Niort furent recouvertes d’asphalte. (Voir extrait plan).

Le « tapis par asphalte » fut coulé directement à chaud sur les pavés...
Les recommandations au public furent de raccorder:
  • L’eau courante,
  • Branchement de gaz,
  • Raccordements aux égouts,
  • Mise en état des évacuations d’eau aux caniveaux.
La municipalité prévoit qu’aucun terrassement ne soit possible pendant 2 années après la confection du revêtement.

Le « Glassphalt » en 1992

En 1992, des travaux de revêtement du sol du centre ville sont retenus.

Ce revêtement en bitume et verre pillé fut imaginé par l’architecte Jacques Hondelatte.
Ce revêtement donnait un effet de brillance, telle une surface d’eau rappelant le proche Marais Poitevin...
Les Dragons, toujours présents aujourd’hui, « surgissaient » alors des eaux...
Quelques pieux (bleu et blanc) rappelant Venise, clin d’œil à la Venise verte, avaient été plantés, rue Brisson.
Quelques fontaines de marbre laissaient couler une eau limpide le long de leur face inclinée.
Les controverses furent nombreuses...

Pavage des années 2000:

C’est vers la fin des années 2000 que la municipalité de Niort lance les travaux de repavage du centre ville.
Ces travaux sont aujourd’hui terminés...

Exemple des premiers pavages

On retrouve sur le Mémorial des Deux-Sèvres de 1844 :

" ...le 20 mai courant (1844), il sera procédé à Niort, en mairie, à l'adjudication des travaux de pavage du Quai de la Regratterie‎‎."

Sources

  • Mémorial des Deux-Sèvres de 1844, 1905.
  • CO mai 1951.
  • Archives 79.
  • JMD