Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Petit collège Saint-Hilaire de Niort, place du Roulage : Différence entre versions

De WikiNiort
 
(6 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
[[Fichier:F Thomazeau 1958.jpg |200px|right|thumb|Portrait Fernand Thomazeau (1958).]]
 
[[Fichier:F Thomazeau 1958.jpg |200px|right|thumb|Portrait Fernand Thomazeau (1958).]]
  
'''Article en Construction octobre 2017'''
+
==Situation et origine du Petit collège Saint-Hilaire==
==Situation et origine du Petit collège de Saint-Hilaire==
 
 
Le petit collège est situé dans les terrains proches de la Congrégation des Dames du Sacré cœur (Ancien couvent des Cordeliers).
 
Le petit collège est situé dans les terrains proches de la Congrégation des Dames du Sacré cœur (Ancien couvent des Cordeliers).
 +
:Il se situe entre la rue Dupin (Arrière de la Poste) et la rue [[Ernest Pérochon]].
 +
:A cet emplacement avaient été édifié deux Hôtels :
 +
:*- l’Hôtel Brémond d’Ars à la fin du XVIIIème siècle. On mit des détenus dans cet hôtel en 1793,
 +
:*- l’Hôtel Morand au début du XIXème siècle, sur une partie des terrains de l’Hôtel Brémond d’Ars.
  
Il se situe entre la rue Dupin (Arrière de la Poste) et la rue Ernest Pérochon.
+
'''L’Hôtel Morand est démoli vers 1935 pour laisser place à la nouvelle Poste et à [[Orangerie du Sacré-Cœur et ouverture de la rue de la Poste|l’ouverture de la rue Ernest Pérochon]].'''
 +
:L'ouverture de cette rue s'accompagna de la démolition d'une partie des [[Fortifications médiévales de la ville|Remparts de la ville de Niort]], seule, une tour semi-circulaire subside encore à l'intérieur d'un immeuble de cette rue.
 +
:En 1904, M. Anselme de Belleville acheta la propriété de l’Hôtel de Brémond (Bâtiment et jardin en terrasse donnant jusqu’à la rue de Verdun actuelle) et l’occupa jusqu’en 1923.
 +
:A cette date, la propriété est vendue à l’association immobilière niortaise, elle comprenait aussi l'actuelle place du Roulage.
 +
:Un projet de construction d'un [[Théâtre, place de la Comédie|Nouveau Théâtre]], en cet endroit, fut anéanti par la déclaration de la guerre en 1914.
 +
:L’Armée Allemande occupa l’Hôtel de Brémond durant la deuxième guerre mondiale et à leur départ, les [[Paul Moreau (FFI)|F.F.I.]] s’y installèrent de Septembre 1944 à Octobre 1945.
  
A cet emplacement avaient été édifié deux Hôtels :
+
'''En 1952, l’Hôtel de Brémond devient le Petit collège Saint-Hilaire.'''
*l’Hôtel Brémond d’Ars à la fin du XVIIIème siècle. On mit des détenus dans cet hôtel en 1793,
+
:L’école Saint Hilaire y transfère les classes maternelles et primaires du 30, rue Basse à la Place du Roulage, près de la Poste.  
*l’Hôtel Morand au début du XIXème siècle, sur une partie des terrains de l’Hôtel Brémond d’Ars.
 
 
 
L’Hôtel Morand est démoli vers 1935 pour laisser place à la nouvelle Poste et à [[Orangerie du Sacré-Cœur et ouverture de la rue de la Poste|l’ouverture de la rue Ernest Pérochon]].
 
 
 
L'ouverture de cette rue s'accompagna de la démolition dune partie des [[Fortifications médiévales de la ville|Remparts de la ville de Niort]], seule, une tour semi-circulaire subside encore à l'intérieur d'un immeuble de cette rue.
 
 
 
En 1904, M. Anselme de Belleville acheta la propriété de l’Hôtel de Brémond (Bâtiment et jardin en terrasse donnant jusqu’à la rue de Verdun actuelle) et l’occupa jusqu’en 1923.
 
 
 
A cette date, la propriété est vendue à l’association immobilière niortaise, elle comprenait aussi l'actuelle place du Roulage.
 
 
 
Un projet de construction d'un [[Théâtre, place de la Comédie|Nouveau Théâtre]], en cet endroit, fut anéantit par la déclaration de la guerre en 1914.
 
 
 
L’Armée Allemande occupa l’Hôtel de Brémond durant la deuxième guerre mondiale et à leur départ, les [[Paul Moreau (FFI)|F.F.I. ]] s’y installèrent de Septembre 1944 à Octobre 1945.
 
 
 
En 1952, l’Hôtel de Brémond devient le Petit collège de Saint-Hilaire.  
 
 
 
==École Primaire Saint-Hilaire==
 
L’école Saint Hilaire y transfère les classes maternelles et primaires du 30, rue Basse.
 
  
 +
==Petit collège Saint-Hilaire de 1952 à 1992==
 
'''Cet établissement est dirigé successivement par :'''
 
'''Cet établissement est dirigé successivement par :'''
*M. Fernand Thomazeau '''(1)''' de 1952 à 1967,
+
:*M. Fernand Thomazeau '''(1)''' de 1952 à 1967,
*M. Charrier 1967-1981,
+
:*M. Charrier 1967-1981,
*Mme Ally 1981-1991,
+
:*Mme Ally 1981-1991,
*Mme Taverneau 1991-2007,
+
:*Mme Taverneau 1991-2007,
*Mme Habert 2007-2009,
+
:*Mme Habert 2007-2009,
Mme Gilbert depuis 2009.
+
:*Mme Gilbert depuis 2009.
 
+
:En 1992, à la fermeture du grand collège Saint Hilaire au 30, rue Basse, le petit collège Saint Hilaire sera appelé «''''' École maternelle et primaire Saint Hilaire''''' ».
En 1992, à la fermeture du grand collège Saint Hilaire au 30, rue Basse, le petit collège Saint Hilaire sera appelé «''''' École maternelle et primaire Saint Hilaire''''' ».
 
  
'''(1)''' En 1958, Fernand Thomazeau, professeur pendant plus de 45 ans au collège Saint-Hilaire, a été fait Chevalier des Palmes Académiques.
+
::'''(1)''' En 1958, Fernand Thomazeau, professeur pendant plus de 45 ans au collège Saint-Hilaire, a été fait Chevalier des Palmes Académiques.
  
==Sources ==
+
==Sources==
*Site Internet «'' École Maternelle et Primaire Saint Hilaire'' ».
+
:*Site Internet «'' École Maternelle et Primaire Saint Hilaire'' ».
*[[André TEXIER|André Texier]] « ''Niort de 1848 à 1914 et Niort entre les 2 guerres'' ».
+
:*[[André TEXIER|André Texier]] « ''Niort de 1848 à 1914 et Niort entre les 2 guerres'' ».
*L. Desaivre 1910 Ventes Nationales, puis Communales de 1791 à 1817.
+
:*L. Desaivre 1910 Ventes Nationales, puis Communales de 1791 à 1817.
*Nouvelle République 1958.
+
:*Nouvelle République 1958.
 +
:*YB

Version actuelle en date du 22 janvier 2020 à 10:34

Façade de l’école (2017).
Extrait plan début XIXè. (Cliquer sur l'image pour agrandir).
Portrait Fernand Thomazeau (1958).

Situation et origine du Petit collège Saint-Hilaire

Le petit collège est situé dans les terrains proches de la Congrégation des Dames du Sacré cœur (Ancien couvent des Cordeliers).

Il se situe entre la rue Dupin (Arrière de la Poste) et la rue Ernest Pérochon.
A cet emplacement avaient été édifié deux Hôtels :
  • - l’Hôtel Brémond d’Ars à la fin du XVIIIème siècle. On mit des détenus dans cet hôtel en 1793,
  • - l’Hôtel Morand au début du XIXème siècle, sur une partie des terrains de l’Hôtel Brémond d’Ars.

L’Hôtel Morand est démoli vers 1935 pour laisser place à la nouvelle Poste et à l’ouverture de la rue Ernest Pérochon.

L'ouverture de cette rue s'accompagna de la démolition d'une partie des Remparts de la ville de Niort, seule, une tour semi-circulaire subside encore à l'intérieur d'un immeuble de cette rue.
En 1904, M. Anselme de Belleville acheta la propriété de l’Hôtel de Brémond (Bâtiment et jardin en terrasse donnant jusqu’à la rue de Verdun actuelle) et l’occupa jusqu’en 1923.
A cette date, la propriété est vendue à l’association immobilière niortaise, elle comprenait aussi l'actuelle place du Roulage.
Un projet de construction d'un Nouveau Théâtre, en cet endroit, fut anéanti par la déclaration de la guerre en 1914.
L’Armée Allemande occupa l’Hôtel de Brémond durant la deuxième guerre mondiale et à leur départ, les F.F.I. s’y installèrent de Septembre 1944 à Octobre 1945.

En 1952, l’Hôtel de Brémond devient le Petit collège Saint-Hilaire.

L’école Saint Hilaire y transfère les classes maternelles et primaires du 30, rue Basse à la Place du Roulage, près de la Poste.

Petit collège Saint-Hilaire de 1952 à 1992

Cet établissement est dirigé successivement par :

  • M. Fernand Thomazeau (1) de 1952 à 1967,
  • M. Charrier 1967-1981,
  • Mme Ally 1981-1991,
  • Mme Taverneau 1991-2007,
  • Mme Habert 2007-2009,
  • Mme Gilbert depuis 2009.
En 1992, à la fermeture du grand collège Saint Hilaire au 30, rue Basse, le petit collège Saint Hilaire sera appelé « École maternelle et primaire Saint Hilaire ».
(1) En 1958, Fernand Thomazeau, professeur pendant plus de 45 ans au collège Saint-Hilaire, a été fait Chevalier des Palmes Académiques.

Sources

  • Site Internet « École Maternelle et Primaire Saint Hilaire ».
  • André Texier « Niort de 1848 à 1914 et Niort entre les 2 guerres ».
  • L. Desaivre 1910 Ventes Nationales, puis Communales de 1791 à 1817.
  • Nouvelle République 1958.
  • YB