Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Piscine Rougier (Ancienne)

De WikiNiort
Révision de 24 juillet 2019 à 12:09 par Jeanmichel.dallet (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Au centre : la Piscine Rougier (Vue d’avion 1965).
État de la Piscine avant destruction.

Piscine Alexandre et Roger Rougier

En 1923, Alexandre Rougier fonde son entreprise destinée à fabriquer des emballages de fromages en peuplier puis son activité évolue rapidement...

En 1965, l’entreprise Rougier et son directeur Maurice Rougier inaugure une piscine, avenue de la Rochelle, à l’usage de ses employés.

Jack Le Coguiec en fut l’architecte et cette piscine fut réalisée par les entreprises Migault et Courre.

M. Drillet est alors président du comité d’entreprise.

C’est à la fin du mois de juillet 1965, que cette piscine en eau filtrée et climatisée fut mise en service.

Cette piscine se compose alors :

  • d’un petit bassin de 10m x 10m et 1,70m de profondeur,
  • d’un grand bassin de 25m x 12,50m et 3,70 m de profondeur.

La température est maintenue à 23° C. L’eau est réchauffée par une énorme chaudière.

M. Courbe est chargé de la commande et la surveillance de cette chaudière.

Cette piscine est ouverte de 10h à 20h, mais située en plein air, elle n’ouvre que par beau temps...

Les baigneurs peuvent s’ébattre avec aisance sous la surveillance d’un maître-nageur sauveteur : Mme Lebon. (Voir photo).

Cette piscine est en fait une piscine « privée », réservée aux ouvriers et employés de l’usine Rougier.

Une carte d’adhérent est obligatoire pour l’utilisation de cette piscine, mais toute sa famille peut en profiter.

M. Cousin est le gardien qui veille sur les entrées des visiteurs et du bon fonctionnement des installations.

Cette piscine a cessé de fonctionner en 1983, avant sa destruction…

Sources

  • Presse régionale 1965.
  • Mémoire d’habitants.
Cliquez sur les images pour les agrandir