Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Place du Port à Niort : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 71 : Ligne 71 :
 
:En '''2006''', le monument aux morts '''(5)''' situé aux pieds du [[Donjon de Niort|Donjon]] est déplacé boulevard Main.
 
:En '''2006''', le monument aux morts '''(5)''' situé aux pieds du [[Donjon de Niort|Donjon]] est déplacé boulevard Main.
 
:En '''2011''', la '''CPAM''' déménage son siège à Bessines au parc d'activités de l'Ebaupin.  
 
:En '''2011''', la '''CPAM''' déménage son siège à Bessines au parc d'activités de l'Ebaupin.  
:L'immeuble de la Place du Port est vendu en 2015 au groupe Vinci pour en faire une résidence Séniors comprenant 84 appartements.
+
:L'immeuble de la Place du Port est vendu en 2015 au groupe Vinci pour en faire une résidence Séniors.
 +
:Les " ''Girandières'' ", résidence pour séniors, ouvre le 24 mai 2021 dans les anciens locaux reconditionnés de la CPAM.
 +
:Cette résidence comprend 86 appartements du T1 au T3 d'une surface de 31 à 63 m2.
 
:L'ancienne maison communale inoccupée depuis 2015 a connu une importante rénovation.  
 
:L'ancienne maison communale inoccupée depuis 2015 a connu une importante rénovation.  
 
:Les travaux commencés en juin 2019 se sont achevés en novembre 2020.
 
:Les travaux commencés en juin 2019 se sont achevés en novembre 2020.

Version actuelle en date du 6 mai 2021 à 17:36

Extrait : Plan de Niort 1676. (Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Situation de la Place du Port à Niort

Cette place se situe rive droite de la Sèvre Niortaise à l'intérieur d'une boucle que forme le fleuve.

Trois rues y convergent :
- la rue Baugier (autrefois, rue du Port) qui donne accès aux Vieux Ponts,
- la rue de Fontenay (anciennement rue des Capucins),
- le Boulevard Main (autrefois rue du Quai).
Elle fut d'abord appelée Place de la Croix de Fer puis, Place du Port, après la création du nouveau port au 15ème siècle.

Une occupation gallo-romaine

La certitude d'une occupation gallo-romaine dans le quartier du port remonte à la fin du 19ème siècle en raison d'importants travaux :

- construction des Ponts Main , ouverture du boulevard Main,
- édification de l'église Saint-Étienne du Port.
C'est ainsi qu'en 1893, un important trésor de monnaies gauloises est mis à jour lors des travaux de fondations de cette église.
Cependant, ce n'est qu'à partir des années 1970 que la mise en place de l'archéologie préventive permet des opérations réalisées par des professionnels.
Ainsi, la construction de l'ancienne CPAM (1) révèle l'existence d'un important bâtiment Place du Port.
L'étude des céramiques retrouvées met en évidence l'occupation de ce site dans la 1ère moitié du 1er siècle de notre ère, et jusqu'au milieu du second siècle.
En 1988, la construction du CAC (2) confirme l'existence d'habitations du 1er et 2ème siècles.

Par contre, aucune occupation n'apparaît entre le 3ème et le 5ème siècle, très certainement en raisons d'invasions barbares.

(1) L'immeuble de la caisse primaire d'assurances maladies est inauguré en 1971.
(2) Le centre d'action culturel est ouvert en 1986.
Port de Niort jusqu'au milieu du XIXe siècle (Avant 1868).

Un nouveau port, une nouvelle place

Dès la fin du 11ème siècle, l'amélioration du cours de la Sèvre suit les premiers travaux d'assèchement du marais entrepris par les moines bénédictins de l’Abbaye de Saint-Liguaire.

La Sèvre devient alors navigable de Niort à Maillé, en aval de Damvix.
Au début du 12ème siècle, Niort se dote d'un port appelé " Le Grenier ", sorte de dock situé au pied du château.
Par contre, le développement du commerce fluvial mais aussi l'envasement du " Grenier " font apparaître la nécessité de construire un nouveau port.
En 1325, le roi de France Charles V demande une enquête à ce sujet au sénéchal du Poitou.
Cependant, du fait de la guerre de 100 ans les travaux ne sont entrepris qu'à partir de 1377 sur la rive droite de la Sèvre, à proximité du Fort Foucault et de l'actuel boulevard Main.
Ces travaux durent jusqu'au début du 15ème siècle avec le creusement d'un canal en amont de Belle-Île jusqu'au moulin du Roc.
Ce port donne alors son nom à la place. Il reste en service jusqu'en 1868.
Ainsi, pendant près de 500 ans, le faubourg du port est un quartier d'entrepôts, de magasins, en particulier pour le sel, le vin.
C'est aussi un quartier de bateliers, de marchands et d'ouvriers avec la proximité des moulins à foulons et des chamoiseries.
Sculpture du Dauphin de l'ancienne fontaine du Port. (Cette sculpture est exposée en 2020 dans l'entrée du Musée D'Agesci)

La Fontaine au dauphin

L'alimentation en eau potable des différents quartiers de Niort est un problème récurrent sous l'ancien régime.

Il existe certes de nombreux puits publics, mais ils sont très insuffisants surtout en été.
Au niveau de l'actuelle Place du Port, l'existence d'une fontaine est prouvée par la découverte en 1977 d'éléments datés de 1572.
En 1642, Le maire Pierre Pastureau l'a fait remplacer par une fontaine couverte à l'extrémité du port (3).
En 1803, le maire Thomas Brisson confie à Bernard d'Agesci la construction d'une fontaine en lieu et place de la précédente.
L'artiste lui donne la forme d'un temple antique au milieu duquel un dauphin verse dans un bassin 3 jets d'eau qui s'écoulent par la bouche et les yeux.
Une tête de lion aujourd'hui disparue donne un quatrième jet.
On ne sait pas quand l'édifice a été détruit. Seul le dauphin a été conservé. Le dauphin est inscrit à l'inventaire du musée lapidaire entre 1865 et 1888...
Le dauphin est sculpté à l'intérieur d'une pierre calcaire d'une hauteur de 135 cm, d'une largeur de 110 cm, d'une épaisseur de 20 cm dont le poids est de 407 kg.
Le dauphin occupe la totalité de l'espace ainsi délimité.
Son corps se plie à la forme circulaire de son cadre et son extrémité se termine en une légère volute.
Les lignes arquées donnent la grâce du mouvement (4).
La façade principale de la fontaine, côté ville, porte l'inscription :
- " omnibus effundis ". (" Je verse en abondance l'eau pour tous ").
La façade côté port portent 3 inscriptions :
- " Primo Consule Nap. Bonaparte "
- " Praef Dupin Aed. Brisson "
- " Anno R.PXI "
Les parties latérales sont décorées de bas reliefs en marbre blanc représentant les attributs de la navigation dont nous ne retrouvons aucune trace à ce jour.
(3) Des débris de cette fontaine ont été donnés au musée lapidaire de Niort en 1887 par Riffault-Benon, conseiller municipal.
(4) Le dauphin acquis par le musée d'Agesci est installé à partir de 1980, rue Sainte-Marthe, face à la Petite Rue Ste Marthe (Voir photo) puis pendant plusieurs années à l'angle des rues du Rabot et Henri Clouzot.
Aujourd'hui, la sculpture est exposée dans le hall d'entrée du musée.
Place du Port, en arrière plan : le poste de l'octroi et la bascule de pesage qui se situe à l'emplacement de la Fontaine selon Paul Galteaux.
Crêche et CSC (2021) au fond : le clocher de l'église Saint-Etienne.

L'évolution de l'urbanisme de la Place du Port depuis le milieu du 19ème siècle

La première étape est liée à la construction des Ponts Main (1867-1872).

En effet, dés 1868, il est décidé de combler le bassin du port. Une partie du chenal est alors voûtée pour permettre l'évacuation des eaux du moulin du Roc.
Ces travaux s'accompagnent du transfert de la cale du port à son emplacement actuel.
La rue du Quai prend le nom de boulevard Main. Parallèlement plusieurs des arbres y sont plantés, principalement des marronniers.

La seconde étape date de la 2ème moitié du 20ème siècle.

En 1971 est inauguré le siège de la CPAM. C'est un bâtiment de 28 m de haut, d'une superficie de 3300 m².
En 1986 est ouvert le centre d'action culturel comprenant 2 salles de spectacles et une médiathèque.
C'est aussi dans les années 1980 que sont construits un ensemble immobilier, la Villa Niorto et une maison communale de la solidarité.
En 2006, le monument aux morts (5) situé aux pieds du Donjon est déplacé boulevard Main.
En 2011, la CPAM déménage son siège à Bessines au parc d'activités de l'Ebaupin.
L'immeuble de la Place du Port est vendu en 2015 au groupe Vinci pour en faire une résidence Séniors.
Les " Girandières ", résidence pour séniors, ouvre le 24 mai 2021 dans les anciens locaux reconditionnés de la CPAM.
Cette résidence comprend 86 appartements du T1 au T3 d'une surface de 31 à 63 m2.
L'ancienne maison communale inoccupée depuis 2015 a connu une importante rénovation.
Les travaux commencés en juin 2019 se sont achevés en novembre 2020.
Depuis le 4 janvier 2021, elle est réhabilitée en centre multi-accueil avec les transferts de la crèche de la rue du Mûrier et du CSC de l'avenue de Limoges.
La crèche (540 m2) reçoit 33 enfants de 2 ans et demi à 3 ans encadrés par une équipe de 16 salariés.
Elle s'ouvre sur une cour intérieure de 90m2 en partie couverte et sur un petit jardin avec vue sur l'arrière de l'église Saint-Etienne du Port.
Le centre socio-culturel compte 450 m2 sur 2 étages. Un ascenseur rend le lieu accessible aux personnes à mobilité réduite.
Enfin, depuis 2018, la médiathèque Pierre Moinot est en rénovation avec la création d'un nouvel espace de 6000 m² comprenant une bibliothèque et une médiathèque.
La livraison du chantier est prévue début 2021...
Parallèlement à ces différents travaux, la municipalité prévoit une végétalisation de l'espace compris entre la rue Gambetta et la place du Port...
(5) Commandé au sculpteur niortais Pierre Poisson en 1922. Il est inauguré en juillet 1923.

Sources

  • Histoire de Niort sous la direction de Pierre Courant 2014
  • La navigation sur la Sèvre Niortaise et le port de Niort du 12ème au 20ème siècles, R Tinthoin, bulletin philologique et historique année 1963 volume 2
  • Notes sur la fontaine du Port, E Brethé, BSHS 1978
  • Musée d'Agesci
  • Archives départementales série 3S
  • Texte : Maurice Vinck
  • Mise en page et illustration : Jean-Michel Dallet
  • Hier Sainte-Pezenne : juillet 2020
Cliquez sur l’image pour l’agrandir