Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Quai Maurice Métayer - Niort

De WikiNiort
Révision de 15 juin 2022 à 09:33 par Jeanmichel.dallet (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Article en construction 26 novembre 2021

Découvrir le Quai Maurice Métayer

Le début du Quai se situe au Port Boinot (1), sur la rive droite du Canal.

Le Quai Maurice Métayer fut appelé, avant la guerre 39/45, Boulevard Main, il se prolongeait, en 1936, jusqu’au restaurant, " Le Repos du pêcheur " au N° 186 (Aujourd’hui : " La Belle-Étoile ").
Le prolongement de ce Boulevard, non aménagé à l’époque était appelé Chemin de Halage et se situait sur la commune de Sainte-Pezenne.
Le boulevard fut nommé Quai Maurice Métayer après la disparition de Maurice Métayer (1869-1937).
Cette rue longe la rive droite du Canal qui rejoint la Sèvre après l’écluse de Comporté, elle se poursuit jusqu’à la Base Nautique de Noron..
Depuis les aménagements dans les années 2000, un chemin pour piétons et vélos sur 11 kms permet de rejoindre la commune de Magné, en passant par la Roussille.
Le quai marque aussi les débuts de la Coulée Verte parcourue par le Gr 36.
Très prisée des niortais, cette voie verte est une invitation à la balade à pieds, à vélo, à la pêche, au jogging, aux sports nautiques.
Elle fait aussi partie de " La Vélo Francette " : itinéraire cyclable qui relie Caen à La Rochelle.
(1) Le port et sa cale ont été restaurés en 2020-2021 dans le cadre de l'aménagement de Port Boinot.

Le Quai et la Sèvre : une histoire commune

Le quai Maurice Métayer, situé sur la rive droite du fleuve, forme une rue longue de 3km.
De la cale du Port à l'écluse de Comporté il longe le canal Saint-Martin sur un peu plus de 800 m, puis, de Comporté aux Chizelles, la Sèvre dont les deux bras sont alors réunis.
Cette rue s'étend à l'emplacement de l'ancien halage qui permettait, en l'absence de vent, de tirer à la cordelle les gabares, soit par des hommes (les haleurs) ou par des animaux de force (chevaux ou bœufs).
Le quai témoigne de l'ancienne importance économique du fleuve avec le canal Saint-Martin creusé au 14e siècle par ordre du Duc de Berry puis l'ancien port aménagé en 1860, l'écluse de Comporté construite en 1861 et enfin, après le restaurant La Belle-Étoile, l'ancien poste d'octroi au N°132 et sa borne où était perçue une taxe sur les marchandises entrant, dans la ville.

Un espace voué aux loisirs

Dès la fin du 19e siècle le long du fleuve se développe la pêche de loisir. Photos et cartes postales de l'époque montrent de nombreux pêcheurs assis sur les berges. Des concours y sont organisés (2).
L'aménagement de l'écluse de Comporté attire les convoitises. La société " l'Aviron " propose des embarcations dès les années 1890-1900.
La baignade se pratique dans le sas de l'écluse.
L'ASN (association sportive niortaise) y installe sa section de natation qui fonctionnera jusqu'à sa fermeture en 1965.
À quelques pas de l'écluse se situe l'ancien stade de Genève. Il a été, de 1925 à 1974, le stade des Chamois Niortais, club de football à cette époque amateur fondé par Charles Boinot.
Aujourd'hui, il est partie intégrante du centre de formation de l'ICSSA : Institut catholique supérieur Saint-André.
La Coulée Verte est enfin le nom donné au semi-marathon de Niort (21km) organisé chaque année depuis 1990 par le Stade Niortais et le Courrier de l'Ouest, le quai Maurice Métayer en est une portion incontournable...
(2) En juin 2008 s’est déroulé le Championnat du monde de pêche sportive au coup à Niort.
Lien : 2008 Championnat du Monde à Niort
Exemple : " Villa Les Roses " (2021).

Une architecture originale

Du Moyen-Âge à la fin du 19ème siècle les liens entre la ville de Niort et la Sèvre sont avant tout industriels et commerciaux à travers les activités de la chamoiserie.
Au début du 20e siècle, de nouveaux centres d'intérêts pour la nature et les loisirs transforment la perception du fleuve.
C'est ainsi que dans la 1ère moitié de ce siècle de la cale du Port à l'écluse de Comporté se développe un nouveau type d'architecture inspiré des villas des côtes Rochelaises ou Royannaises.
À Niort, il ne s'agit pas de profiter d'une résidence secondaire mais bien d'une résidence principale au goût du jour.
Ainsi, au N°12 (la villa " Les Roses ") (Voir photo) et au N°26, deux villas construites avant la grande guerre s'inspirent du style cottage anglo-saxon.
Leur décor particulièrement soigné allie la pierre, la brique, la faïence et le bois avec des motifs sculptés de style Art Nouveau.
D'autres villas présentent un style de villégiature. Ici la symétrie est la règle : la façade est placée sur un mur pignon avec ou sans un fronton triangulaire (Villa " La Piscine " au N°49 datée de 1924 et villa " Les Palmiers " au N°50 datée de 1925), les ouvertures sont réparties généralement en 3 alignements autour de la porte centrale.
Une villa est particulièrement originale au N°54 avec sa tour d'inspiration médiévale.
Après le pont de la Belle-Étoile, le quai est bordé par un coteau en pente forte.
Jusqu'aux Chizelles, l'habitat y est composé principalement d'imposantes villas construites après la Seconde Guerre Mondiale.
Février 1851, Vente de la Maison-Brasserie de la "Cabane Carrée".

Cabane Carrée puis Maison Carrée

Au tout début du Quai, au N°9, se trouve une maison originale :

En 1851, c'est une Maison-Brasserie exploitée par MM. Biré et Boutin (Voir Photo)
En 1860, c'était une guinguette et taverne vouées à la distraction des bateliers et des chamoiseurs.
En 1887, Aristide Rousseau exploite une Manufacture de peaux chamoisées dans l’usine de la Maison Carrée et dans une usine hydraulique de Belle-île.
Cette maison appelée plus tard "Maison Carrée" (3) appartenait aux usines Boinot.
Ce bâtiment fut alors transformé et équipé de foulons est intégré à la société Boinot au début du XXe.
Elle devient le siège de nombreux services sociaux de l'entreprise : salle de sports, crèche, dispensaire médical, lieu de réunions...
(3) L'architecture de forme carrée de cette maison est peut-être à l’origine de son nom.

Sources

  • Internet : Wiki-Niort. Patrimoine et inventaire de Nouvelle Aquitaine.
  • Articles de presse : la Nouvelle République. Le Courrier de l'Ouest.
  • Ouvrages : « Histoire de Niort » sous la direction de Daniel Courant 2014. « La navigation sur la Sèvre Niortaise » Guillaume Porchet 2020.
  • Texte : Maurice Vinck
  • Mise en page et illustration : Jean-Michel Dallet
  • « Hier Sainte-Pezenne » Novembre 2021
Cliquez sur l’image pour l’agrandir