Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Ricard (Rue) : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Catégorie:Rues du centre ville]]
 
[[Catégorie:Rues du centre ville]]
 
[[Fichier:Statue Ricard.jpg |300px|right|thumb|Statue de Aimable Ricard qui trônait à l'origine devant le [[Donjon de Niort]].]]
 
[[Fichier:Statue Ricard.jpg |300px|right|thumb|Statue de Aimable Ricard qui trônait à l'origine devant le [[Donjon de Niort]].]]
 +
[[Fichier:Pub Raisin de Bourgogne 1811.jpg|300px|right|thumb|Le frère de Napoléon fréquenta cet Hôtel dans la [[Bonaparte séjourne à Sainte-Pezenne|rue Bonaparte]].]]
 
==Toponymie==
 
==Toponymie==
 
Du nom '''Amable Ricard''' (1828-1876), homme politique et avocat français. Docteur en droit, il devient avocat et se fait inscrire au barreau de Niort (1851).  
 
Du nom '''Amable Ricard''' (1828-1876), homme politique et avocat français. Docteur en droit, il devient avocat et se fait inscrire au barreau de Niort (1851).  

Version actuelle en date du 22 janvier 2019 à 15:04

Statue de Aimable Ricard qui trônait à l'origine devant le Donjon de Niort.
Le frère de Napoléon fréquenta cet Hôtel dans la rue Bonaparte.

Toponymie

Du nom Amable Ricard (1828-1876), homme politique et avocat français. Docteur en droit, il devient avocat et se fait inscrire au barreau de Niort (1851).

Libéral, ses idées le firent inscrire sur la liste des proscrits établis sous Napoléon III.

Ayant de hauts appuis, il ne fut pas exilé et mena une politique d'opposition en devenant le chef de l'opposition républicaine dans le département des Deux-Sèvres.

Pendant toute la durée du Second Empire, Pierre Amable Ricard resta simple avocat.

Adversaire politique du Gouvernement impérial, il devint bientôt le chef de l'opposition libérale du département des Deux-Sèvres, et de 1867 à 1869, il plaida certains procès politiques qui contribuèrent à attirer sur lui l'attention.

Ce ne fut qu'en 1870 que Pierre Amable Ricard parut sur la scène politique. Aussitôt après la Révolution du 4 septembre 1870 et la proclamation de la République, il fut nommé par le nouveau gouvernement préfet des Deux-Sèvres.

Voulant se présenter aux élections législatives à venir, il démissionna le 18 septembre et devint commissaire extraordinaire du gouvernement de la Défense nationale dans l'Ouest avec des pouvoirs étendus sur cinq départements.

Élu député des Deux-Sèvres (1871) avec 30 000 voix, il arriva à l'Assemblée nationale.

En 1874, il devint vice-président de l'Assemblée nationale (1874-1875). Il échoua aux élections législatives du 20 février 1876.

Le maréchal de Mac-Mahon, président de la République, lui offre le portefeuille de l'Intérieur le 9 mars 1876, poste qu'il occupa pendant quelques semaines.

À peine était-il ministre qu'un poste de sénateur inamovible devint vacant, il posa sa candidature et fut élu.

Il mourut, le 11 mai 1876, après trois mois seulement de Ministère et ayant à peine siégé au Sénat.

Les obsèques eurent lieu à Paris, le lundi 16 mai aux frais de l'État. La cérémonie religieuse eut lieu à St Augustin et le corps fut ensuite transporté à Niort.

Rue Ricard

La rue Ricard part de la place de la Bréche et rejoint la rue Victor Hugo, c’est l’une des principales artères de Niort, elle est très fréquentée.

Sur chacun de ses côtés sont implantés les Dragons, souvenirs d’une légende ancrée depuis des siècles dans la mémoire des Niortais.

-En 1617, elle portait le nom de rue du Minage,
-En 1793, elle prit le nom de rue du Peuple,
-En 1808, elle prit le nom de rue de Napoléon ou rue Bonaparte,
-En 1821, à la mort de Napoléon, elle prit le nom de rue Royale,
-En 1825, la rue reprend le nom primitif de rue du Minage,
-Depuis 1876, La rue Ricard porte le nom de cet ancien ministre.

Sources