Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

TAIRE Arthur (Ancien Musée de Niort) : Différence entre versions

De WikiNiort
 
(3 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
[[Catégorie:Portraits]]
 
[[Catégorie:Portraits]]
 
Article en création : Avril 2019
 
Article en création : Avril 2019
[[Fichier: Ancien Musee Taire.jpg |300px|right|thumb| Façade le l’Ancien Musée et de l’Ancienne Bibliothèque.]]
+
[[Fichier: Ancien Musee Taire.jpg|280px|right|thumb| Façade le l’Ancien Musée et de l’Ancienne Bibliothèque.]]
[[Fichier:Porte A Taire.jpg|300px|right|thumb|Porte de l’Ancien Musée aux initiales de Arthur Taire.]]
+
[[Fichier:Porte A Taire.jpg|280px|right|thumb|Porte de l’Ancien Musée aux initiales de Arthur Taire.]]
[[Fichier:TAIRE Manufacture 1862.jpg|300px|right|thumb|Présentation de la Manufacture de Chaussures ».]]
+
[[Fichier:TAIRE Manufacture 1862.jpg|280px|right|thumb|Présentation de la Manufacture de Chaussures ».]]
[[Fichier: Reclame Franc Parleur.jpg |300px|right|thumb| Exemple de Photo parue dans le « ''Franc Parleur Parisien'' ».]]
+
[[Fichier: Reclame Franc Parleur.jpg |280px|right|thumb| Exemple de Photo parue dans le « ''Franc Parleur Parisien'' ».]]
  
 
==Biographie simplifiée==
 
==Biographie simplifiée==
Arthur Taire est né à Niort, le 7 août 1850, il est le fils de Marcellin Taire cordonnier et de Catherine Binard.
+
:Arthur Taire est né à Niort, le 7 août 1850, il est le fils de Marcellin Taire cordonnier et de Catherine Binard.
 
+
:Ses parents résident au [[Commerce (passage du)|Passage du Commerce]] à Niort.
Ses parents résident au [[Commerce (passage du)|Passage du Commerce]] à Niort.
+
:Il se marie avec Marie-Louise Massé, née le 12 juillet 1855, route de Paris à Niort, le père de son épouse, Louis Massé, est propriétaire.
 
+
:Arthur Taire et son épouse vont alors résider à Paris au 49, Boulevard Saint-Michel à Paris.
Il se marie avec Marie-Louise Massé, née le 12 juillet 1855, route de Paris à Niort, le père de son épouse, Louis Massé, est propriétaire.
+
:Il possède une manufacture de chaussures au 57, Boulevard Saint-Michel à Paris, il est Médaillé en 1881 et 1883. (Voir Photo)
 
+
:Il était un riche commerçant dans la chaussure, il est aussi collectionneur et grand amateur d’Art.  
Arthur Taire et son épouse vont alors résider à Paris au 49, Boulevard Saint-Michel à Paris.
+
:'''À la fin du XIXe et au début du XXe siècle, il fit le directeur et contributeur du journal « ''Le Franc Parleur Parisien'' » organe de la cordonnerie et des industries qui s’y rattachent.'''
 
+
:Lors de l’exposition universelle de 1889, il publie  sous le titre « ''Exposition pour Rire, Revue Comique'' » avec le dessinateur George Coutan (1853/1890), un fascicule de 47 pages, reprenant les principales œuvres exposées dont l’[[MAROT, histoire de l’Usine, Rue d’Antes| ''Étrilleur Marot'']].
Il possède une manufacture de chaussures au 57, Boulevard Saint-Michel à Paris, il est Médaillé en 1881 et 1883. (Voir Photo)
+
:En 1924, Arthur Taire est adjoint au Maire du 5ème arrondissement de Paris depuis le 3 juin 1906,
 
+
:En 1925, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur.
Il était un riche commerçant dans la chaussure, il est aussi collectionneur et grand amateur d’Art.  
+
:Arthur Taire décède le 6 janvier 1935, dans le Ve arrondissement, veuf de Marie-Louise Massé depuis le 18 décembre 1930.
 
+
:Il est l’un des fondateur de la «[[La Fouace Les Deux-Sèvres à Paris| ''Fouace'']] », Société amicale des Républicains des Deux-Sèvres...
'''À la fin du XIXe et au début du XXe siècle, il fit le directeur et contributeur du journal « ''Le Franc Parleur Parisien'' » organe de la cordonnerie et des industries qui s’y rattachent.'''
 
 
 
Lors de l’exposition universelle de 1889, il publie  sous le titre « ''Exposition pour Rire, Revue Comique'' » avec le dessinateur George Coutan (1853/1890), un fascicule de 47 pages, reprenant les principales œuvres exposées dont l’[[MAROT, histoire de l’Usine, Rue d’Antes| ''Étrilleur Marot'']].
 
 
 
En 1924, Arthur Taire est adjoint au Maire du 5ème arrondissement de Paris depuis le 3 juin 1906,
 
 
 
En 1925, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur.
 
 
 
Arthur Taire décède le 6 janvier 1935, dans le Ve arrondissement, veuf de Marie-Louise Massé depuis le 18 décembre 1930.
 
 
 
Il est l’un des fondateur de la «[[La Fouace Les Deux-Sèvres à Paris| ''Fouace'']] », Société amicale des Républicains des Deux-Sèvres...
 
 
   
 
   
 
==Dons au Musée==
 
==Dons au Musée==
En 1929, Arthur Taire  fait ses premiers dons au Musée de Niort :
+
'''En 1929, Arthur Taire  fait ses premiers dons au Musée de Niort :'''
:-Une table de « l’école Boule ».
+
::-Une table de « l’école Boule ».
:-Une pendule louis XV en bronze massif
+
::-Une pendule louis XV en bronze massif
:-Collections de chaussures
+
::-Collections de chaussures
:-Souvenirs divers de la guerre 14 / 18
+
::-Souvenirs divers de la guerre 14 / 18
:-Différents tableaux...
+
::-Différents tableaux...
'''Il décide, le 18 octobre 1934, de faire une donation d’immeubles, de rentes et d’une somme de 700 000 francs (équivalent à environ 500 000 €uros en 2019), à la ville de Niort.'''
+
:'''Il décide, le 18 octobre 1934, de faire une donation d’immeubles, de rentes et d’une somme de 700 000 francs (équivalent à environ 500 000 €uros en 2019), à la ville de Niort.'''
 
+
:En 1935, après son décès, la ville de Niort bénéficie de ces dons importants attribués par un de ses enfants.
En 1935, après son décès, la ville de Niort bénéficie de ces dons importants attribués par un de ses enfants.
+
:La somme donnée à sa ville natale par Arthur Taire a permis de construire un nouveau Musée, comme il le stipulait lors de ses vœux.
 
+
:La municipalité de Niort fait réaliser un nouveau Musée en 1936, rue Pasteur, aujourd’hui, [[Emile Bèche|Rue Émile Bèche]].
La somme donnée à sa ville natale par Arthur Taire a permis de construire un nouveau Musée, comme il le stipulait lors de ses vœux.
+
:Le Musée Arthur Taire fut donc édifié au côté de la Bibliothèque municipale, à proximité de l’[[Hôtel de Ville de Niort|Hôtel de Ville]]. (Voir photo)
 
+
:Lors de son ouverture, il fut consacré à une collection de chaussures du monde entier, de l'Antiquité aux jours de 1936.
La municipalité de Niort fait réaliser un nouveau Musée en 1936, rue Pasteur, aujourd’hui, [[Emile Bèche|Rue Émile Bèche]].
+
:Les événements qui suivirent cette date (1936) ont modifié l’attribution d’une partie des locaux en la Bibliothèque Municipale et Bibliothèque scolaire…
 
+
:'''Selon Jeanne Bily-Brossard, conservateur des Musées de Niort en  1975 :'''
Le Musée Arthur Taire fut donc édifié au côté de la Bibliothèque municipale, à proximité de l’[[Hôtel de Ville de Niort|Hôtel de Ville]]. (Voir photo)
 
 
 
Lors de son ouverture, il fut consacré à une collection de chaussures du monde entier, de l'Antiquité aux jours de 1936.
 
 
 
Les événements qui suivirent cette date (1936) ont modifié l’attribution d’une partie des locaux en la Bibliothèque Municipale et Bibliothèque scolaire…
 
 
 
'''Selon Jeanne Bily-Brossard, conservateur des Musées de Niort en  1975 :'''
 
 
:''« Ce nouveau Musée a permis d’y transférer différentes toiles jusqu’alors conservées au Musée des Beaux Arts.''
 
:''« Ce nouveau Musée a permis d’y transférer différentes toiles jusqu’alors conservées au Musée des Beaux Arts.''
 
:''Celui-ci abritait, en effet, plusieurs peintures dues à des artistes locaux ou régionaux, accrochés au hasard parmi des œuvres souvent beaucoup plus anciennes.
 
:''Celui-ci abritait, en effet, plusieurs peintures dues à des artistes locaux ou régionaux, accrochés au hasard parmi des œuvres souvent beaucoup plus anciennes.
 
:''Outre qu’un tel  rapprochement ne leur était pas toujours très favorable, il avait également pour conséquence de s’opposer à une classification rationnelle. »
 
:''Outre qu’un tel  rapprochement ne leur était pas toujours très favorable, il avait également pour conséquence de s’opposer à une classification rationnelle. »
 
 
'''À partir de 1848 et jusqu’au début des années 1970 , le Musée était donc consacré, en autre, aux œuvres d’artistes régionaux :'''
 
'''À partir de 1848 et jusqu’au début des années 1970 , le Musée était donc consacré, en autre, aux œuvres d’artistes régionaux :'''
 
::- Peintres : [[Combe-Velluet, peintre|Louis Alphonse Combe-Velluet (1843/1902)]], Louis Georges Brillouin (1817/1893),  
 
::- Peintres : [[Combe-Velluet, peintre|Louis Alphonse Combe-Velluet (1843/1902)]], Louis Georges Brillouin (1817/1893),  
 
::::: [[Théâtre à Sainte-Pezenne en 1946|Maurice Pierray (1854/1912)]], André Des Fontaines (1869-1910) , Jules Gabriel Hubert-Sauzeau (1856/1927), etc...
 
::::: [[Théâtre à Sainte-Pezenne en 1946|Maurice Pierray (1854/1912)]], André Des Fontaines (1869-1910) , Jules Gabriel Hubert-Sauzeau (1856/1927), etc...
 
::- Sculpteurs : Pierre-Marie Poisson, (1876 /1953) , Pierre-Edouard Charrier (1820/1895), François-René Guétrot (1810-1871), etc...
 
::- Sculpteurs : Pierre-Marie Poisson, (1876 /1953) , Pierre-Edouard Charrier (1820/1895), François-René Guétrot (1810-1871), etc...
 
+
==Anecdote==
Le Musée était fermé au public en 1975.
+
:A l'été 1950, une exposition itinérante : " ''Du radium à l'énergie atomique...'' " est présentée au musée. (voir photo)
 
+
:Cette exposition est organisée à l'occasion du cinquantenaire de la découverte du radium par Pierre et Marie Curie.
La Bibliothèque municipale restera dans ces bâtiments jusqu’à la construction de la Médiathèque [[MOINOT Pierre|Pierre Moinot]] du Moulin du Roc en 1986.
+
==Le Musée était fermé au public en 1975==
 
+
:La Bibliothèque municipale restera dans ces bâtiments jusqu’à la construction de la Médiathèque [[MOINOT Pierre|Pierre Moinot]] du Moulin du Roc en 1986.
'''En 1989, le Musée Arthur Taire accueille le 1er Salon international de la gravure en Poitou-Charentes.'''
+
:'''En 1989, le Musée Arthur Taire accueille le 1er Salon international de la gravure en Poitou-Charentes.'''
 
+
:La partie restante contenant les Collections du donateur n’a pas résisté aux besoins d’extension de l’école Michelet et notamment pour y aménager la cantine scolaire.
La partie restante contenant les Collections du donateur n’a pas résisté aux besoins d’extension de l’école Michelet et notamment pour y aménager la cantine scolaire.
+
:'''En 1992, début juillet, eut lieu le déménagement du Musée Taire...'''
 
+
:'''En 1994, des niortais s’étonnent  dans la presse, que le Musée Taire soit destiné à autre utilisation que celle souhaitée par le donateur.'''
'''En 1992, début juillet, eut lieu le déménagement du Musée Taire...'''
+
:La municipalité de l’époque rétorque qu’il suffira, pour satisfaire les vœux du donateur, de donner le nom d’Arthur Taire à une salle dans un nouveau Musée...
 
+
:'''Selon un édile Niortais en 1994 :'''  
'''En 1994, des niortais s’étonnent  dans la presse, que le Musée Taire soit destiné à autre utilisation que celle souhaitée par le donateur.'''
 
 
 
La municipalité de l’époque rétorque qu’il suffira, pour satisfaire les vœux du donateur, de donner le nom d’Arthur Taire à une salle dans un nouveau Musée...
 
 
 
'''Selon un édile Niortais en 1994 :'''  
 
 
:''« L’esprit du Legs est maintenu dès lors que les collections du mécène seraient exposées dans une salle baptisée du nom d’Arthur Taire »...''
 
:''« L’esprit du Legs est maintenu dès lors que les collections du mécène seraient exposées dans une salle baptisée du nom d’Arthur Taire »...''
 
+
:En 2019, seule l’inscription sur le bâtiment rappelle le souvenir de ce Musée. (Voir Photo)
En 2019, seule l’inscription sur le bâtiment rappelle le souvenir de ce Musée. (Voir Photo)
+
:L’école Michelet occupe, en 2019, ces locaux pour un usage personnel de salles de sport et de détente pour les jeune élèves.
 
 
L’école Michelet occupe, en 2019, ces locaux pour un usage personnel de salles de sport et de détente pour les jeune élèves.
 
  
 
==Sources==
 
==Sources==
*Mémorial de l’Ouest (1929).
+
:*Mémorial de l’Ouest (1929).
*Archives 75, 79.
+
:*Archives 75, 79.
*Histoire des Musée de Niort Jeanne Bily-Brossard (1975)
+
:*Histoire des Musée de Niort Jeanne Bily-Brossard (1975)
*NR 1992, 1994.
+
:*NR 1992, 1994.
*JMD
+
:*CO 1950.
 +
:*JMD
 +
<center>''Cliquez sur l’image pour l’agrandir''</center>
 +
<center><gallery>
 +
Fichier:Expo Taire 1950 CO.jpg |Exposition de 1950.
 +
Fichier:Ecole Michelet 1992.jpg| Extrait :  NR '''1992''', Élèves devant l'École Michelet.
 +
</gallery>

Version actuelle en date du 9 novembre 2019 à 09:49

Article en création : Avril 2019

Façade le l’Ancien Musée et de l’Ancienne Bibliothèque.
Porte de l’Ancien Musée aux initiales de Arthur Taire.
Présentation de la Manufacture de Chaussures ».
Exemple de Photo parue dans le « Franc Parleur Parisien ».

Biographie simplifiée

Arthur Taire est né à Niort, le 7 août 1850, il est le fils de Marcellin Taire cordonnier et de Catherine Binard.
Ses parents résident au Passage du Commerce à Niort.
Il se marie avec Marie-Louise Massé, née le 12 juillet 1855, route de Paris à Niort, le père de son épouse, Louis Massé, est propriétaire.
Arthur Taire et son épouse vont alors résider à Paris au 49, Boulevard Saint-Michel à Paris.
Il possède une manufacture de chaussures au 57, Boulevard Saint-Michel à Paris, il est Médaillé en 1881 et 1883. (Voir Photo)
Il était un riche commerçant dans la chaussure, il est aussi collectionneur et grand amateur d’Art.
À la fin du XIXe et au début du XXe siècle, il fit le directeur et contributeur du journal « Le Franc Parleur Parisien » organe de la cordonnerie et des industries qui s’y rattachent.
Lors de l’exposition universelle de 1889, il publie sous le titre « Exposition pour Rire, Revue Comique » avec le dessinateur George Coutan (1853/1890), un fascicule de 47 pages, reprenant les principales œuvres exposées dont l’ Étrilleur Marot.
En 1924, Arthur Taire est adjoint au Maire du 5ème arrondissement de Paris depuis le 3 juin 1906,
En 1925, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur.
Arthur Taire décède le 6 janvier 1935, dans le Ve arrondissement, veuf de Marie-Louise Massé depuis le 18 décembre 1930.
Il est l’un des fondateur de la « Fouace », Société amicale des Républicains des Deux-Sèvres...

Dons au Musée

En 1929, Arthur Taire fait ses premiers dons au Musée de Niort :

-Une table de « l’école Boule ».
-Une pendule louis XV en bronze massif
-Collections de chaussures
-Souvenirs divers de la guerre 14 / 18
-Différents tableaux...
Il décide, le 18 octobre 1934, de faire une donation d’immeubles, de rentes et d’une somme de 700 000 francs (équivalent à environ 500 000 €uros en 2019), à la ville de Niort.
En 1935, après son décès, la ville de Niort bénéficie de ces dons importants attribués par un de ses enfants.
La somme donnée à sa ville natale par Arthur Taire a permis de construire un nouveau Musée, comme il le stipulait lors de ses vœux.
La municipalité de Niort fait réaliser un nouveau Musée en 1936, rue Pasteur, aujourd’hui, Rue Émile Bèche.
Le Musée Arthur Taire fut donc édifié au côté de la Bibliothèque municipale, à proximité de l’Hôtel de Ville. (Voir photo)
Lors de son ouverture, il fut consacré à une collection de chaussures du monde entier, de l'Antiquité aux jours de 1936.
Les événements qui suivirent cette date (1936) ont modifié l’attribution d’une partie des locaux en la Bibliothèque Municipale et Bibliothèque scolaire…
Selon Jeanne Bily-Brossard, conservateur des Musées de Niort en 1975 :
« Ce nouveau Musée a permis d’y transférer différentes toiles jusqu’alors conservées au Musée des Beaux Arts.
Celui-ci abritait, en effet, plusieurs peintures dues à des artistes locaux ou régionaux, accrochés au hasard parmi des œuvres souvent beaucoup plus anciennes.
Outre qu’un tel rapprochement ne leur était pas toujours très favorable, il avait également pour conséquence de s’opposer à une classification rationnelle. »

À partir de 1848 et jusqu’au début des années 1970 , le Musée était donc consacré, en autre, aux œuvres d’artistes régionaux :

- Peintres : Louis Alphonse Combe-Velluet (1843/1902), Louis Georges Brillouin (1817/1893),
Maurice Pierray (1854/1912), André Des Fontaines (1869-1910) , Jules Gabriel Hubert-Sauzeau (1856/1927), etc...
- Sculpteurs : Pierre-Marie Poisson, (1876 /1953) , Pierre-Edouard Charrier (1820/1895), François-René Guétrot (1810-1871), etc...

Anecdote

A l'été 1950, une exposition itinérante : " Du radium à l'énergie atomique... " est présentée au musée. (voir photo)
Cette exposition est organisée à l'occasion du cinquantenaire de la découverte du radium par Pierre et Marie Curie.

Le Musée était fermé au public en 1975

La Bibliothèque municipale restera dans ces bâtiments jusqu’à la construction de la Médiathèque Pierre Moinot du Moulin du Roc en 1986.
En 1989, le Musée Arthur Taire accueille le 1er Salon international de la gravure en Poitou-Charentes.
La partie restante contenant les Collections du donateur n’a pas résisté aux besoins d’extension de l’école Michelet et notamment pour y aménager la cantine scolaire.
En 1992, début juillet, eut lieu le déménagement du Musée Taire...
En 1994, des niortais s’étonnent dans la presse, que le Musée Taire soit destiné à autre utilisation que celle souhaitée par le donateur.
La municipalité de l’époque rétorque qu’il suffira, pour satisfaire les vœux du donateur, de donner le nom d’Arthur Taire à une salle dans un nouveau Musée...
Selon un édile Niortais en 1994 :
« L’esprit du Legs est maintenu dès lors que les collections du mécène seraient exposées dans une salle baptisée du nom d’Arthur Taire »...
En 2019, seule l’inscription sur le bâtiment rappelle le souvenir de ce Musée. (Voir Photo)
L’école Michelet occupe, en 2019, ces locaux pour un usage personnel de salles de sport et de détente pour les jeune élèves.

Sources

  • Mémorial de l’Ouest (1929).
  • Archives 75, 79.
  • Histoire des Musée de Niort Jeanne Bily-Brossard (1975)
  • NR 1992, 1994.
  • CO 1950.
  • JMD
Cliquez sur l’image pour l’agrandir