Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Transport urbain à Niort (Historique) : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 71 : Ligne 71 :
 
<center>''Cliquez sur les images pour les agrandir''</center>
 
<center>''Cliquez sur les images pour les agrandir''</center>
 
<center><gallery>
 
<center><gallery>
Fichier:Gare routière Brivin Rue Viala.jpg |Gare Routière rue Viala, face à l’église Saint-Hilaire.
+
Fichier:Gare routière Brivin Rue Viala.jpg |Gare Routière rue Viala, face à [[Eglise Saint-Hilaire|l’église Saint-Hilaire]].
 
</gallery>
 
</gallery>

Version actuelle en date du 19 juin 2022 à 08:57

Reseau de transport Brivin en 1936 dans les Deux-Sèvres.
Premier projet de transport urbain à Niort en 1966
Landry Brivin 1966

Entreprise Brivin

Landry Brivin, né en 1887, fonde à Niort en 1921 une entreprise de transport dans le quartier de Goise.

La société Landry Brivin et Compagnie fut crée le 20 septembre 1922, siège social au 43, rue du 14 Juillet.
En 1924, il achète l’ancien parc à fourrage du Régiment des Hussards de la Caserne Duguesclin et s’installe au 222, avenue de Paris.

Ses principales créations sont :

  • Les premières lignes de voyageurs dans les Deux-Sèvres ( Voir carte 1936) et la région.
  • Les services internationaux au départ de Niort, en 1952.
  • Les premiers autobus urbains de Niort en 1936 puis en 1965.
Les cars verts vont alors assurer le transport des voyageurs dans toutes les communes rurales non desservies par le Chemin de Fer. (Voir plan 1936).
En 1946, la gare routière Brivin et les guichets sont transférés du 6 ter, rue Émilie-Cholois à la rue Viala, en face de l’église Saint-Hilaire..
En 1950, l’entreprise Brivin compte 70 cars.
Landry Brivin décède le 21 février 1967 à 80 ans, il était Chevalier de la Légion d’Honneur.

Service urbain d’Autobus en 1936

À partir du 12 mars 1936, la municipalité niortaise demande à la Compagnie des Autobus Brivin de desservir les quartiers les plus éloignés du centre ville.

Deux circuits fermés sont organisés :

1 - Circuit avenue de Limoges :
Rues Thiers (Hôtel de Ville), Victor-Hugo, Place de la Brèche, Avenue de Limoges, Groupe scolaire Ferdinand Buisson, rues de la Perche, de la Paix, de Brioux, Avenue de Limoges, rue Mazagran, la Gare, rues de la Gare, du 14 juillet, Avenue de la Quintinie (Avenue des Martyrs de la Résistance), rues Ricard, Victor-Hugo et Thiers.
2 - Circuit route de Fontenay :
Rues Thiers (Hôtel de Ville), Hôtel de Ville, Place des Tribunaux, rues du Palais, de L’Espingole, Gambetta, de Fontenay, route de Coulonges, rue de Fontenay, Place du Port, Boulevard Main, rues de l’Espingole, du Palais et Thiers.

Horaires de circulation :

Toutes les 15 min, le matin et toutes les 30 min l’après midi.
Le sens du circuit est interverti à chaque départ.

Les autobus circulent seulement :

- le jeudi 8h à 12h et 14h à 18h.
- Le dimanche 8h 30 à 12h.

Le coût est de 50 centimes pour le plus long et de 25 centimes pour le plus court.

Transports par autobus urbains à Niort à partir de 1966

En 1965, l’entreprise Brivin s’associe au maire de Niort, Émile Bèche, pour créer 3 lignes de bus dans la ville de Niort. (Voir plan).
Le 12 septembre 1965, le conseil municipal de Niort, après avoir étudié le « projet autobus Brivin » donne son accord pour un essai.
L’essai de transport urbain des cars Brivin est décidé pour un an et la municipalité subventionnera le déficit.

À cette occasion une équipe de télévision film la présentation du projet par Émile Bèche et Landry Brivin.

Lien INA : Cliquez ici pour voir le film (6 min.) Transport urbain à Niort en 1966

Émile Bèche donne quelques informations à la presse en 1965 :

  • « Le prix d’une section sera de 0,25 F sans aucune réduction. »
  • « Il y aura 15 départs pour 2 lignes dans chaque sens, c’est déjà beaucoup... »

Les bus urbains niortais, de la société Brivin, vont donc circuler à partir du début de l’année 1966.

Après cette expérience la municipalité de Niort décide en début d’année 1967 de revoir les horaires et d’ajouter des lignes.

Principales lignes mises en service en 1967 :

  • Place BRECHE, Rue Voltaire, Strasbourg / Souché, Route Aérodrome, Brivin, MAIRIE SOUCHE.
  • Place BRECHE, Place St. Jean, Hôpital, Place Pasteur, Rue de la Marne, STADE MUNICIPAL
  • Place BRECHE, Place St. Jean, Carrefour Ribray, Tour Chabot, Avenue Venise Verte, Carrefour ESPERANCE.
  • Place BRECHE, Place de Strasbourg, Caserne Largeau, Caserne Duguesclin, Stade Niortais, Station Villain, T. de Manœuvre, Surimeau - Antes, Rue du MOULIN D’ÂNE.
  • Place BRECHE, Place de Strasbourg, Caserne Largeau, Stade Niortais, Caserne Duguesclin, Place de Strasbourg, Place BRECHE,
  • Place BRECHE, Lycée filles, Rue Brun Puyrajoux, Cité des Sablettes, Pont chemin de Fer, Rue G. Guynemer, BATICOOP.
  • Place BRECHE, Place St-Hilaire, Place St-Jean, Carrefour Ribray, Rue de Clou Bouchet, Cité de la Gavacherie, TOUR CHABOT.
  • Place BRECHE, Place St-Hilaire, Gare SNCF, Rue de Brioux, Rue de la Cité, Rue de la Paix, LYCEE TECHNIQUE.
  • Place BRECHE, Place St-Hilaire, Place St-Jean, Rue Espingole, St-Etienne, Rue de Genève, Rue F. Villon, Recouvrance, Ecole Ménagère, Rue de Dixième, SAINTE-PEZENNE.

Les bus sont achetés par la ville de Niort en 1980.

Le Tanlib en 2020

Après s’être appelé le TAN (Transport Autobus Niortais) pendant de nombreuses années, le réseau de transport urbain de Niort change de nom en juillet 2017.

Il devient le Tanlib, les bus sont repeints en bleu.
L’accès au bus devient gratuit depuis septembre 2017 dans l’agglomération niortaise.

Pour consulter lignes et les horaires cliquez ici : lignes et horaires des Bus niortais

Sources

  • Presse 1936, 1965, 1967.
  • Archives 79.
  • Annuaire de Niort et Deux-Sèvres 1936.
  • CCI Info 2014.
  • JMD
Cliquez sur les images pour les agrandir