Le logiciel MediaWiki a été mis à jour afin d’être plus rapide. Si vous observez des problèmes, veuillez laisser un message sur Le Bistro.
Il a été ajouté l’éditeur visuel pour faciliter l’édition (exemple) et un système de discussions amélioré (exemple).

Trieurs à grains Clert-Biscara : Différence entre versions

De WikiNiort
 
Ligne 39 : Ligne 39 :
 
::- Grand Prix en 1905 à Liège, 1906 à Milan, 1911 à Turin...
 
::- Grand Prix en 1905 à Liège, 1906 à Milan, 1911 à Turin...
  
Au temps de la reprise des Ets Clert par Georges Biscara  (1877/1929) vers 1904, puis André Biscara qui va diversifier les utilisations des trieurs à grains, déjà plus de 40 000 trieurs fonctionnent dans le monde entier.
+
Au temps de la reprise des Ets Alfred Clert par Georges Biscara  (1877/1929) (Vente enregistrée le 30 décembre 1911), puis André Biscara qui va diversifier les utilisations des trieurs à grains, déjà plus de 40 000 trieurs fonctionnent dans le monde entier.
  
 
Les machines sont utilisés pour trier : les céréales mais aussi le café '''(Ph : 7)''', les arachides, les pois etc...
 
Les machines sont utilisés pour trier : les céréales mais aussi le café '''(Ph : 7)''', les arachides, les pois etc...
Ligne 66 : Ligne 66 :
 
*Presse NR 14/08/1957, 28/08/1996, 1958, 1983.
 
*Presse NR 14/08/1957, 28/08/1996, 1958, 1983.
 
*Presse CO 14/08/1957, 1959, 1983.
 
*Presse CO 14/08/1957, 1959, 1983.
*Le Mémorial de l’Ouest 1843.
+
*Le Mémorial de l’Ouest 1843, 1912.
 
*Archives Municipales Niort 23Z1 / 41Z2 /3Z9
 
*Archives Municipales Niort 23Z1 / 41Z2 /3Z9
 
*Archives Départementales 79 3P30
 
*Archives Départementales 79 3P30

Version actuelle en date du 21 janvier 2022 à 19:51

Présentation des trieurs Clerc. (Ph : 1)
Vue générale de l’usine (dessin). (Ph : 2)
Vue sur l’usine (Côté Nord). (Ph : 3)
Vue sur l’usine, du Quai de la Régratterie. (Ph : 4)
Maison des Eaux Barrées près des Vieux Ponts. (Ph : 5)

Article en construction : 14 novembre 2018

Historique des Bains Clert

Avant d’être une usine de trieurs, l’endroit , près de la Sèvre, fut choisit pour y établir un établissement de bains.

L’ouverture des Bains Clert date de 1843 (Ph : 9), on écrit sur la presse de l’époque :

«  La jolie façade du nouvel établissement de bains de M. Clert, qui se présente d’une manière aussi heureuse que pittoresque sur les ponts de Sèvre, a témoigné du goût éclairé de ses fondateurs... »

En 1858, cette maison cesse ses fonctions d’établissement de bains. (Ph : 5)

C’est en 1860, que M. Paul Clert cède à M. Pierre Clert & M. Jacques Alfred Clert, la maison sise aux Vieux Ponts au lieudit  : « l’Eau Barrée ».

En 1864, un nouvel établissement de bains ouvrait, en lieu et place d’un ancien moulin, de l’autre coté des Vieux Ponts .

Ce nouvel établissement, connu sous le nom des « Bains Juins » était exploité par M. Pichot.

Expansion des trieurs à grains Clert-Biscara

Dès 1864, Jacques Alfred Clert dépose un brevet de trieurs à grains en concurrence directe de l’industriel Niortais Marot, rue d’Antes, qui a déposé son brevet en 1857.

S’en suivra, de 1864 à 1875, un procès en contrefaçon entre Clert et Marot.

Cette rivalité entre les deux entreprises niortaises de trieurs créa sans doute une émulation propice à la recherche de performances.

À la fin du XIXe siècle, l’entreprise Clert se développera tout de même sur l’emplacement « des Eaux Barrées » aux Vieux Ponts de Niort. (Ph : 3) et (Ph : 4)

« Le trieur supplante la baignoire... » peut-on lire sur la presse.

L’entreprise des trieurs à grains Clert-Biscara reçut plus de 300 récompenses et différentes distinctions : (Ph : 1)

- Médailles d’Argent aux Expositions Universelles de Paris en 1878 & 1889,
- Médailles d’Or à St Pétersbourg en 1894 et à Exposition Universelle de Paris en 1900,
- Grand Prix en 1905 à Liège, 1906 à Milan, 1911 à Turin...

Au temps de la reprise des Ets Alfred Clert par Georges Biscara (1877/1929) (Vente enregistrée le 30 décembre 1911), puis André Biscara qui va diversifier les utilisations des trieurs à grains, déjà plus de 40 000 trieurs fonctionnent dans le monde entier.

Les machines sont utilisés pour trier : les céréales mais aussi le café (Ph : 7), les arachides, les pois etc...

Les trieurs sont fabriqués à Niort par plus de 60 ouvriers et expédiés dans plus de 60 pays.

«  Ouest-Éclair » décrit « les gros camions » publicitaires partant de Niort pour exposer à Anvers, en Allemagne ou en Amérique.

À noter, le lien de parenté entre le grand-père de Georges Biscara et l’arrière grand-père de Pierre-Alfred Clert, un certain Rata dit Pichot Guillaume.

Fin de l’entreprise

Dans les années 1950/1960, Jean-François Biscara (Ph : 8), fils de André Biscara est vice-Président de la Chambre d’Agriculture et patron des Industries Métallurgiques.

L’intégration de trieurs dans les moissonneuses-batteuses signe le début du déclin de l’entreprise Clert-Biscara.

L’entreprise essaiera toutefois de se diversifier dans de la sous-traitance Niortaise pour l’entreprise Ramo (machines-outils) ou à fabriquer des portes « isoplanes » pour les Ets Rougier.

L’évolution du marché et la disparition des entreprises commanditaires font que l’entreprise Niortaise Clert-Biscara disparait du paysage industriel Niortais au début des années 80.

La chute de l'entreprise RAMO fut une des conséquences de la disparition de l'entreprise Biscara comme le décrivent les extraits de journaux régionaux de 1983. (Ph : 10 et Ph : 11).

La maison nommée « les Eaux Barrées » et les bâtiments industriels seront détruits pour faire place au square qui conduit à Pré Leroy.

Le site des Ets Clert-Biscara aux Vieux Ponts sera repris par la ville de Niort pour aménager un parking, « Parking Biscara », dans les années 70.

Sources

  • Presse NR 14/08/1957, 28/08/1996, 1958, 1983.
  • Presse CO 14/08/1957, 1959, 1983.
  • Le Mémorial de l’Ouest 1843, 1912.
  • Archives Municipales Niort 23Z1 / 41Z2 /3Z9
  • Archives Départementales 79 3P30
  • Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes.
  • YB
Cliquez sur l’image pour l’agrandir